SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Déni, inaction, impréparation… ça suffit !

Déni, inaction, impréparation… ça suffit !

vendredi 2 avril 2021, par SNUipp 89

Le SNUipp-FSU

Communiqué de presse du SNUipp-FSU

Trois semaines pour agir !

Après le déni et l’inaction responsables d’une épidémie hors de contrôle conduisant
à la fermeture des écoles, voici venu le temps de la totale impréparation de
l’institution Éducation nationale.
Le « nous sommes prêts » ministériel maintes fois asséné depuis un an ne résiste
pas à la frénésie constatée sur le terrain depuis les annonces présidentielles. Le
scénario pourtant prévisible dégénère en ordres et contre-ordres locaux, en
injonctions aux équipes sans aucun cadre ministériel. “L’école de la confiance"
montre à nouveau son véritable visage.
Le ministère ne tire aucun bilan de l’expérience du premier confinement de mars
2020. Or aucune avancée depuis le printemps dernier. Ni analyse des difficultés
rencontrées, ni investissement en équipement que ce soit pour les familles, pour
lesquelles le ministère met à disposition 6 500 ordinateurs pour 12 millions d’élèves,
ou pour les enseignants et enseignantes, pour qui une prime annuelle insuffisante
de 150€ a été accordée.
Les personnels enseignants, les élèves et leurs familles sont à nouveau livrés à
eux-mêmes. Une forme de jour sans fin, celui d’un an auparavant.
Enfin, aucune coupure « magique » ne permettra une reprise des écoles en toute
sécurité au vu de l’intensité de la circulation actuelle du virus. Ce temps de trois
semaines hors classe, dont deux de vacances, doit au contraire être pleinement mis
à profit par le ministère pour rendre possible cette nécessaire réouverture des
écoles dans des conditions telles qu’elles puissent jouer pleinement leur rôle,
pédagogique comme social.
Accès à la vaccination des personnels, allégement des classes, cas contacts
redéfinis, règle de fermeture de classe fixée partout à un cas avéré, tests salivaires
massifs ciblés et réalisés partout de façon hebdomadaire, locaux équipés de
capteurs CO2, masques chirurgicaux fournis aux élèves et aux personnels… Seul
un engagement dans la concrétisation de toutes ces mesures, que le SNUipp-FSU
porte depuis de nombreuses semaines et continuera de porter, permettra la
poursuite de l’école sous pandémie.
Paris, le 2 avril 202

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

'