SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le métier > Carte scolaire > carte scolaire 2021 > CTSD carte scolaire : le SNUipp-FSU89 vote contre !

CTSD carte scolaire : le SNUipp-FSU89 vote contre !

jeudi 4 mars 2021, par Benoit Foissy, Delphine LOTTIN, SNUipp 89

carte scolaire 2021

Le CSTD s’est tenu ce jeudi 4 mars au matin.
Le DASEN a présenté la carte scolaire pour la rentrée 2021 et a annulé certaines fermetures qu’il avait prévu initialement. (voir ci-dessous)
Le SNUipp-FSU89 et les autres organisations syndicales ont voté contre ce projet (trop de fermetures) donc un CTSD de repli est programmé jeudi 11 mars au matin.

* le projet présenté jeudi 11 mars en CSTD de repli prévoit le retrait de la fermeture à Cheny, une ouverture à Courlon/Yonne et une mise ne attente du dispositif GS dédoublés attribué à l’école Marie Noël de Sens.

Le DASEN a présenté son travail de carte scolaire pour la rentrée 2021 :

Ouvertures

Sept écoles étaient susceptibles d’avoir une ouverture à la prochaine rentrée scolaire :
- Charbuy
- maternelle St Georges sur Baulche (confirmation ouverture de septembre 2020)
- Charny
- RPI Courlon sur Yonne / Serbonnes
- école maternelle de Malay le Grand
- école maternelle de la Tour à Villeneuve sur Yonne
- St Martin du Tertre

Suite au CTSD, le DASEN a annoncé l’ouverture d’une classe dans l’école de Cheroy.

Trois ouvertures de GS, CP ou CE1 à effectif réduit :
- Auxerre, école Courbet maternelle (confirmation ouverture de septembre 2020)
- Sens, école Jules Ferry
- Sens, école maternelle Marie-Noël

PMQC

Le DASEN a confirmé la fermeture de tous les postes PMQC qui restaient dans le département, soit 8 postes :
- Auxerre St Siméon
- Bléneau/St Fargeau
- Charny
- Toucy
- Courson les Carrières
- Avallon Victor Hugo
- Sens Champs d’Aloup
- Villeneuve la Guyard J.B Chauveau

Ces postes ont été réduits au fur et à mesure des cartes scolaires depuis quelques années. 2021 sonne le glas des derniers postes qui subsistaient dans l’Yonne.
Les PMQC (Plus de Maîtres que de Classes) ont été créés en 2013. C’était depuis longtemps une forte revendication du SNUipp-FSU89. Dans toutes les écoles qui ont pu en bénéficier, on reconnaît l’intérêt de ces postes : travail en équipe, regard croisé sur les difficultés des élèves, meilleure gestion de la difficulté scolaire, changement de pratiques pédagogiques, ...
Pour autant, le gouvernement n’a pas attendu l’évaluation de ce dispositif et en a créé un nouveau : les classes à effectif réduit.
Si les PMQC peuvent avoir été compensés par les GS, CP et CE1 à effectif réduit en REP, ce n’est pas le cas dans les écoles politique de la ville ou en zone rurale.
En effet, dans notre département plutôt rural, une attention particulière avait pu être préservée jusqu’alors dans ces écoles qui bénéficiaient de moyens supplémentaires pour permettre aux équipes de mieux gérer la difficultés scolaire. Les PMQC disparaissent, les moyens disparaissent, les difficultés de ces écoles, elles, perdurent...
Le SNUipp-FSU 89 dénonce la fin de ces postes PMQC qui étaient fort appréciés dans les équipes, qui répondaient à un meilleur traitement de la difficulté scolaire, qui permettaient aux collègues de travailler en équipe et qui contribuaient à changer les pratiques pédagogiques.

Fermetures de classes

Le Directeur Académique a mis en avant la forte baisse du nombre d’élèves dans notre département : -793 élèves entre 2019 et 2020, - 450 prévus pour la rentrée 2021. Cette tendance à la baisse se confirme depuis plusieurs années déjà, malheureusement.
Selon le DASEN, les classes fermées le sont dans des écoles où les effectifs sont inférieurs à 20 élèves en moyenne, avec moins de 24 élèves après fermeture. Pour le Directeur Académique, c’est une "fourchette d’effort raisonnable".
Pour le SNUipp-FSU89, au-delà des chiffres, c’est important de regarder la situation particulière de notre département. L’Yonne est très rural. Les petites écoles constituent la majorité des écoles du département. La moyenne du nombre d’élèves par classe ne veut donc pas dire grand chose. On ne peut pas comparer 22 à 23 élèves en double ou triple niveau (voir en classe unique) avec ce même nombre d’élèves en REP ou en simple niveau dans un RPI.
Pourtant, le directeur académique maintient la justification des fermetures de classe par ces chiffres et cette moyenne du nombre d’élèves par classe.

Fermetures prévues :
- Chablis
- Villefargeau
- RPI Gy l’évêque/Vallan
- Auxerre Laborde
- Seignelay
- Avallon maternelle André Gendre
- RPI Butteaux/Germigny/ Percey
- Sens Cours Tarbé
- Thorigny sur Oreuse
- Cerisiers
- Perceneige
- St Julien du Sault

Auxquelles s’ajoutent des fermetures de dispositifs de classes à effectif réduit (TPS, GS, CP ou CE1) :
- Tonnerre Les prés hauts
- Cheny Marie-Curie
- Joigny Marcel Aymé
- Migennes Marcel Pagnol
- St Florentin Pommier Janson
- Sens Paul Bert

Suite aux différentes mobilisations, aux délégations reçues pendant le rassemblement du 3 mars, aux interventions du SNUipp-FSU89 lors du groupe de travail et de ce CTSD, le DASEN est revenu sur 4 fermetures initialement prévues :
- Auxerre Rive-droite
- Chailley
- Sormery
- Vermenton

Remplaçants

6 postes de décharges de directions sont créés pour répondre au besoin de décharges supplémentaires pour la rentrée 2021.

Si c’est une avancée, cela ne suffit pas. Beaucoup de collègues ne verront pas leur quotité de décharge augmenter. Le SNUipp-FSU89 demande davantage de décharge pour les directrices et directeurs.

Dans le même temps, le projet de carte scolaire présenté ce matin prévoit la suppression de 10 postes de remplaçants.
La suppression de ces postes de remplaçants interroge sur la formation continue.
Va t-elle pouvoir être maintenue ?
Le Directeur Académique annonce que la formation continue pourra se faire dans des "conditions raisonnables".
Le SNUipp-FSU89 sera vigilant et demandera que l’ensemble des collègues qui le souhaitent puissent bénéficier de formation continue.
Pour le SNUipp-FSU89, il faudra donc plus de formation continue pour que les collègues puissent se retrouver, échanger, se former dès que la situation épidémique le permettra.

Missions

Le Directeur Académique voulait initialement supprimer les missions français et mathématiques, alors même que les postes ont été créés il y a moins de deux ans...
Après les échanges lors du CTSD, le DASEN est revenu sur ces fermetures de postes : les collègues qui effectuent actuellement la mission mathématiques pourront poursuivre à la rentrée prochaine.

Dans le même temps, le Directeur Académique souhaite créer deux nouveaux postes de mission pour répondre aux besoins des directeurs et aux besoins spécifiques de notre territoire.
Le SNUipp-FSU89 restera vigilant quant à la mise en place de ces postes et aux différentes missions qui incomberont aux collègues qui les occuperont.

TOTAL

- 11 ouvertures de classes dont 3 confirmations de la rentrée 2020 (+11)
- 8 fermetures de postes PMQC (-8)
- 18 fermetures de classes (-18)
- création de 6 décharges de direction (+6)
- suppression de 10 postes de remplacement (-10)
- création de 2.5 postes de mission (+2.66)
- accompagnement des candidats CAFIPEMF (+0.5)
- suppression de postes de mission français (-1)
- suppression de postes de mission mathématiques (-1.5)

Soit 20 créations de postes contre 38.5 fermetures, soit un différentiel négatif de 18.5 postes, alors que le Rectorat a annoncé 12 postes en moins pour le département (ce qui est n’est pas acceptable !).
Le directeur académique s’octroie donc une "réserve" de 6.5 postes...

Le SNUipp-FSU89 continuera de se mobiliser pour que de nouvelles avancées soient obtenues à l’issue du CDEN.
Le DASEN a dit que certaines situations seraient regardées de près à la rentrée.
Pour le SNUipp-FSU89, ces situations doivent être étudiées dès le mois de juin, afin que les équipes pédagogiques puissent préparer au mieux la rentrée.

Le SNUipp-FSU89 a voté contre le projet de carte scolaire, suivi par les autres organisations syndicales, à l’unanimité. Un CTSD de repli aura donc lieu jeudi 11 mars au matin.
Le SNUipp-FSU89 appelle à la grève le vendredi 12 mars, jour du CDEN. Un rassemblement sera organisé à 10h30 devant la DSDEN.

Questions diverses

- Les tests salivaires : école panel ou non, le mode de recueil sera le suivant : il se fera dans l’école par un laboratoire de Dijon par les infirmières scolaires et du personnel recruté. Choix du DASEN de procéder de cette manière pour garantir un prélèvement de qualité.
- Les psychologues de l’Éducation nationale du département recevront la prime d’équipement informatique en mars ou avril.
- Recrutement de deux psychologues dont un. titulaire (détachement) pour le secteur de Cheny et d’Avallon les Chaumes. La FSU a rappelé son inquiétude pour la rentrée 2021. Le Directeur académique est conscient des difficultés de recrutement dans notre territoire.

Pour toute question ou information complémentaire, n’hésitez-pas à nous joindre par mail à snu89@snuipp.fr ou par téléphone au 0386460001

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

'