SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le métier > Carte scolaire > carte scolaire 2021 > Groupe de Travail carte scolaire : trop de classes fermées et fin des (...)

Groupe de Travail carte scolaire : trop de classes fermées et fin des PMQC

lundi 1er mars 2021, par Benoit Foissy, SNUipp 89

carte scolaire 2021

Le groupe de travail sur la carte scolaire 2021 s’est tenu ce matin en visio-conférence. Si cette modalité de travail ne facilite pas les échanges, les représentants du personnel du SNUipp-FSU89 ont néanmoins pu présenter toutes les situations que vous nous aviez fait remonter ou sur lesquelles ils ont pu travailler.

Le DASEN a présenté son travail de carte scolaire pour la rentrée 2021 : 10 ouvertures (dont 3 confirmations de cette année) contre 22 fermetures et la fin des postes PMQC, le compte n’y est pas.
Le SNUipp-FSU 89 dénonce un manque global de moyens. En cette période de pandémie post-confinement, les collègues connaissent la nécessité de maintenir ou d’augmenter les moyens pour pouvoir s’occuper de tous les élèves et éviter de creuser l’écart entre eux.

Ouvertures de classes

Dix écoles sont susceptibles d’avoir une ouverture à la prochaine rentrée scolaire (dont trois confirmations par rapport à cette année).

Ces ouvertures de classe confirment des augmentations d’effectif dans les écoles concernées et permettront aux élèves de bénéficier de meilleures conditions d’apprentissage et aux enseignants de mieux gérer la difficulté scolaire ou les besoins de chacun.
Si vous souhaitez nous faire remonter vos effectifs si vous pensez qu’ils nécessitent l’ouverture d’une classe, n’hésitez-pas à nous contacter avant jeudi !

PMQC

Ces postes ont été réduits au fur et à mesure des cartes scolaires depuis quelques années. 2021 sonne le glas des derniers postes qui subsistaient dans l’Yonne.
Les PMQC (Plus de Maîtres que de Classes) ont été créés en 2013. C’était depuis longtemps une forte revendication du SNUipp-FSU89. Dans toutes les écoles qui ont pu en bénéficier, on reconnaît l’intérêt de ces postes : travail en équipe, regard croisé sur les difficultés des élèves, meilleure gestion de la difficulté scolaire, changement de pratiques pédagogiques, ...
Pour autant, le gouvernement n’a pas attendu l’évaluation de ce dispositif et en a créé un nouveau : les classes à effectif réduit.
Si les PMQC peuvent avoir été compensés par les GS, CP et CE1 à effectif réduit en REP, ce n’est pas le cas dans les écoles politique de la ville ou en zone rurale.
En effet, dans notre département plutôt rural, une attention particulière avait pu être préservée jusqu’alors dans ces écoles qui bénéficiaient de moyens supplémentaires pour permettre aux équipes de mieux gérer la difficultés scolaire. Les PMQC disparaissent, les moyens disparaissent, les difficultés de ces écoles, elles, perdurent...
Le SNUipp-FSU 89 dénonce la fin de ces postes PMQC qui étaient fort appréciés dans les équipes, qui répondaient à un meilleur traitement de la difficulté scolaire, qui permettaient aux collègues de travailler en équipe et qui contribuaient à changer les pratiques pédagogiques.

Fermetures de classes

Le Directeur Académique met en avant la forte baisse du nombre d’élèves dans notre département. Cela se confirme depuis quelques années, en effet.
Pour autant, au-delà des chiffres, c’est important de regarder la situation particulière de notre département. L’Yonne est très rural. Les petites écoles constituent la majorité des écoles du département. La moyenne du nombre d’élèves par classe ne veut donc pas dire grand chose. On ne peut pas comparer 22 à 23 élèves en double ou triple niveau (voir en classe unique) avec ce même nombre d’élèves en REP ou en simple niveau dans un RPI.
Pourtant, le directeur académique justifie la plupart des possibles fermetures de classe par ces chiffres et cette moyenne du nombre d’élèves par classe.
Pour le SNUipp-FSU89, le problème est toujours le manque de moyens globaux.

Un rassemblement est organisé par le SNUipp-FSU89 et les autres organisations syndicales ce mercredi 3 mars à 14h. Chaque école pourra être reçue en audience. C’est l’occasion pour les collègues, parents et élus de pouvoir se mobiliser et de défendre la situation de leur école.

Remplaçants

6 postes de décharges de directions devraient être créés à l’issue du travail sur la carte scolaire. Ces postes répondent au besoin supplémentaire de décharges du fait du changement des quotités de décharge pour la rentrée 2021

Si c’est une avancée, cela ne suffit pas. Beaucoup de collègues ne verront pas leur quotité de décharge augmenter. Le SNUipp-FSU89 demande davantage de décharge pour les directrices et directeurs. De plus, le SNUipp-FSU89 demande qu’une attention particulière soit portée pour les écoles qui sont dans une situation particulière (13 classes et 1 dispositif particulier quand la décharge totale est à 14 classes, réduction de la décharge du fait d’une fermeture de classe, ...).

Dans le même temps, le projet de carte scolaire présenté ce matin prévoit la suppression de 10 postes de remplaçants.
Si cette année, la plupart des remplacement peuvent être assurés malgré la pandémie et les absences liées à celle-ci, c’est surtout du fait de la réduction drastique de la formation continue. En effet, seuls les stages en distanciel et les "constellations" regroupant 6 personnes maximum peuvent aujourd’hui être maintenus.
La suppression de ces postes de remplaçants interroge sur la formation continue.
Va t-elle pouvoir être maintenue ?
Cette période de pandémie et d’interrogations pédagogiques (confinement, école à distance, décloisonnements déconseillés, sorties pédagogiques empêchées, ...) amène les collègues à se réinventer, à changer leurs pratiques pédagogiques pour réduire l’écart entre les élèves et les faire tous progresser.
Pour le SNUipp-FSU89, il faudra donc plus de formation continue pour que les collègues puissent se retrouver, échanger, se former dès que la situation épidémique le permettra.

Missions

Outre la fin des PMQC, 2021 sera aussi la fin des missions de français et de mathématiques. Ces postes ont été créés il y a seulement deux ans, en réponse au rapport Villani-Thorossian qui mettait en avant les faibles résultats des élèves français, en mathématiques notamment.
Comme pour les PMQC, on n’attend pas d’avoir assez de recul sur ces postes ou de pouvoir les évaluer pour les supprimer...
Dans les écoles, les collègues voient se succéder les réformes, les nouvelles missions, les nouveaux postes au fil des différents ministres, gouvernements ou même des différents budgets, ce que dénonce le SNUipp-FSU89.

Dans le même temps, le Directeur Académique souhaite créer deux nouveaux postes de mission pour répondre aux besoins des directeurs et aux besoins spécifiques de notre territoire.
Pour le SNUipp-FSU89, ces postes peuvent permettre de répondre à certaines questions et revendications des directeurs (notamment les collègues débutant dans la fonction). Pour autant, le SNUipp-FSU89 restera vigilant quant à sa mise en place et aux différentes missions qui incomberont aux collègues qui occuperont ces postes.

La réunion qui s’est tenue aujourd’hui n’était qu’un groupe de travail qui a permis au DASEN de présenter ses intentions et aux organisations syndicales de faire remonter des informations sur les différentes situations présentées.
Le CTSD se tiendra ce jeudi 4 mars et le CDEN qui officialisera la carte scolaire 2021 aura lieu vendredi 12 mars.

Un rassemblement est organisé ce mercredi 3 mars à 14h devant l’Inspection Académique. Chaque délégation pourra être reçue. Le SNUipp-FSU89 sera présent à vos côtés pour défendre et aider les écoles concernées par une éventuelle fermeture et pour demander plus de moyens, dans l’intérêt de tous les élèves.

Pour toute question ou information complémentaire, n’hésitez-pas à nous joindre par mail à snu89@snuipp.fr ou par téléphone au 0386460001

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

'