SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le métier > Direction > Direction d’école : "STOP Surcharge"

Direction d’école : "STOP Surcharge"

Le SNUipp-FSU89 appelle les conseils des maîtres à rédiger une motion indiquant que la directrice/le directeur effectuera les tâches de direction "dans la mesure du possible et compte tenu du temps dont elle/il dispose".

jeudi 12 novembre 2020, par Johann Goût

Direction

Dans l’attente de mesure d’urgences pour alléger les tâches de direction, le SNUipp-FSU
lance avec la profession une campagne « STOP Surcharge : je ferai « dans la mesure du possible » pour donner aux collègues directrices et directeurs la liberté de choisir les priorités dans leur école.
Des mesures d’allègement des tâches, d’aide au fonctionnement des écoles, d’augmentation des décharges pour toutes les écoles, de revalorisation doivent être prises et appliquées d’urgence.

"Monsieur le Ministre,
Le 8 octobre dernier, nous sollicitions une audience sur la direction d’école pour laquelle nous sommes toujours dans l’attente d’une réponse.

Pourtant, depuis un mois, nos collègues directrices et directeurs subissent de nouvelles dégradations de leurs conditions de travail. Malgré le contexte sanitaire qui a accru la diversité et la quantité de tâches et de responsabilités, aucun allègement n’a été effectué, aucun temps supplémentaire n’a été accordé.

Durant ces vacances scolaires et à cette rentrée, les directrices et directeurs d’école font face à un flux continu de consignes descendantes, tardives et trop souvent contradictoires (modalités d’organisation de l’hommage à Samuel Paty, mesures sanitaires). Bien trop souvent ils demeurent sans réponse à leurs questions ou ils les informations par les médias. La surcharge, l’isolement et l’absence de reconnaissance unanimement constatés au printemps dernier s’accroissent de façon insupportable. Vous vous étiez pourtant engagé à y mettre fin.

Dans ce contexte, nous renouvelons notre demande de vous rencontrer au plus vite.
Nous exigeons par ailleurs un moratoire immédiat sur l’ensemble des enquêtes adressées aux directions d’école.

Enfin, à contexte exceptionnel, mesures exceptionnelles. Du temps doit être dégagé en urgence, pour les directrices et directeurs, comme pour les équipes des écoles. Les annonces concernant les temps de décharge, l’aide au fonctionnement de l’école, la revalorisation doivent se matérialiser rapidement auprès de la profession.

Nous lançons aujourd’hui avec la profession une campagne « STOP Surcharge : je ferai « dans la mesure du possible » pour donner aux collègues directrices et directeurs la liberté de choisir les priorités dans leur école.
Des mesures d’allègement des tâches, d’aide au fonctionnement des écoles, d’augmentation des décharges pour toutes les écoles, de revalorisation doivent être prises et appliquées d’urgence.

Dans l’attente de cette rencontre, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos respectueuses salutations.

Pour le Co-secrétariat
Guislaine DAVID"

Le SNUipp-FSU89 appelle les conseils des maîtres à signer une motion* (cf. proposition jointe) indiquant que la directrice/le directeur effectuera les tâches de direction "dans la mesure du possible et compte tenu du temps dont elle/il dispose".
Les missions premières en directions des collègues, des élèves et de leurs familles sont à privilégier, les enquêtes et les remontées de documents peuvent attendre !

Le motion est à envoyer au Dasen sous couvert de l’IEN. Adressez un double au SNUipp-FSU89 snu89@snuipp.fr

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

'