SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Conseil syndical > Conseil syndical du 17 juin

Conseil syndical du 17 juin

jeudi 18 juin 2020, par Johann Goût

Conseil syndical

Conseil syndical du 17 juin.

C’était une première, ce conseil syndical avait lieu en vidéo conférence. Sans jamais remplacer le « vrai » collectif, la vidéo est un outil de plus pour les échanges et la réduction, à certaines périodes, des contraintes de temps et de déplacement.

Ce conseil à permis de revenir sur la période inédite que nous venons de traverser. Les échanges mettent en lumière :
-  L’utilisation des moyens personnels pour le télétravail
Le SNUipp-FSU demande la reprise des négociations pour obtenir une revalorisation substantielle, indiciaire et inconditionnelle des salaires pour toutes et tous, le versement d’une prime d’équipement à tous et une amélioration des conditions de travail et plus largement exige l’abandon formel de la réforme des retraites et la suppression de la loi de transformation de la Fonction publique qui la met à mal.
-  Les impacts sur les dynamiques d’équipes de l’absence de communication dans certaines circonscriptions ou de communication hasardeuse ou défectueuse dans d’autres.
-  Une charge de travail et de fatigue conséquente dans la gestion distanciel/présentiel
-  L’incompatibilité du télétravail et de la garde de nos enfants
-  L’épuisement actuel des équipes
-  Le système d’informations des enseignant.es par les médias
-  Les inégalités d’équipement des familles pour l’école à la maison
-  Dans certains cas l’exigence des enseignants mettant en souffrance des familles
-  Un temps devant les écrans et au téléphone disproportionné
-  Une gestion par commune des protocoles révèle des inégalités de moyens et de traitement inacceptables.
Riche d’échanges et de points de vue, le conseil acte que c’est l’engagement et la professionnalité des enseignant.es qui a permis de traverser cette crise en préservant au mieux le lien entre l’école et les familles. Le ministère, quoi qu’en dise notre Ministre n’était pas prêt, et ne l’est toujours pas quand le protocole est disponible 48h de classe avant l’accueil de tous le 22 juin.

La défense du service public apparaît fondamentale au regard de la crise que nous traversons mais également pour résoudre les difficultés dans notre département : mobilité des enseignants, moyens donnés à l’enseignement spécialisés, disparition des PMQC...

Le conseil syndical entérine le passage à trois co-secrétaire départementale : Nina Palacio, Delphine Lottin et Johann Goût.
Marianne Grignon ne sera plus décharge, selon son souhait, en 2020-2021. Elle demeure rédactrice en chef du Pari Syndical et membre active du secrétariat.
Patricia Alvarez et Karine Vassel rejoignent l’équipe des déchargé.es de la section.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'