SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Budget 2011 : les élèves paient la facture scolaire

Budget 2011 : les élèves paient la facture scolaire

vendredi 9 juillet 2010, par SNUipp 89

Vie Syndicale

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Le cycle des suppressions de postes ne connaît pas la crise. Le ministre du budget vient de confirmer la feuille de route gouvernementale qui consiste à ne pas remplacer un enseignant sur deux, partant à la retraite. Dans l’Éducation nationale, ce sont donc 16 000 postes d’enseignants qui sont appelés à être rayés du budget 2011. Ces suppressions s’ajoutent aux 16 000 réalisées cette année.

Cette annonce ne constitue malheureusement pas une surprise. En avril dernier, la divulgation des 13 fiches (voir cet article), demandant aux recteurs de traquer les emplois d’enseignants, était un avant-goût amer à ce qui constitue aujourd’hui une confirmation. A priori, pour le gouvernement, il s’agit de reboucher tous les gisements de matière grise, appauvrissant ainsi de manière continue le service public d’Éducation.

Pour mettre en œuvre son plan budgétaire, les recteurs et Inspecteurs d’académie sont priés
- de baisser la scolarisation des moins de trois ans,
- de diminuer le nombre de départ en formation RASED,
- de fermer les postes d’intervenants en langue et
- d’augmenter le nombre d’élèves par classe.

Au final, ce sont les élèves et notamment les plus fragiles qui risquent d’être les premières victimes de ces choix budgétaires. La lutte contre les inégalités scolaires nécessite de faire de l’Éducation une priorité, tout comme celle contre les inégalités sociales appelle à une autre réforme des retraites.

Ces deux sujets seront au cœur de la journée de grève du 7 septembre à laquelle le SNUipp appelle tous les enseignants à participer massivement.

'