SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > IMPORTANT et URGENT : retraites

IMPORTANT et URGENT : retraites

vendredi 25 juin 2010, par SNUipp 89

Vie Syndicale

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Le projet de loi sur les retraites recèle bien des surprises (jamais bonnes) et il faut l’éplucher pour les déceler. Le présent article et les autres sur ce sujet contiennent donc des informations très importantes pour de nombreux collègues.

Certaines démarches sont à faire d’urgence !

Et commençons à mobiliser dès aujourd’hui pour la rentrée !

SERVICES ACTIFS : ATTENTION

Tous les professeurs des écoles anciens instituteurs qui ont entre 15 et 17 années de services actifs perdraient le bénéfice du départ à 55 ans, de l’annulation de la décote à 60 ans et des modalités de calcul de leur pension à 55 ans.

Le projet de loi modifie la prise en compte des services actifs. Cela a une implication forte pour les collègues PE issus du corps des instituteurs.
Aujourd’hui, les enseignants qui ont accompli au moins 15 ans de services « actifs » peuvent obtenir la jouissance de leur pension dès l’âge de 55 ans, au lieu de 60 ans pour les autres fonctionnaires. Cela concerne en particulier les emplois d’instituteurs.

1. L’âge d’ouverture du droit à pension des fonctionnaires de la catégorie active (B) est fixé à cinquante-sept ans lorsque cet âge était fixé antérieurement à cinquante-cinq ans. Ceci s’applique immédiatement pour les fonctionnaires nés à compter du 1er janvier 1961.
Pour les personnes nées avant cette date, le passage à 57 ans sera fixé par décret, de manière croissante par génération et dans la limite des âges fixés.

2. La limite d’âge est portée à soixante-deux lorsque cet âge était fixé antérieurement à soixante ans, pour les agents nés à compter du 1er janvier 1961.
Pour les personnes nées avant cette date, le passage à 62 ans sera fixé par décret, de manière croissante par génération et dans la limite des âges fixés.
Cela augmentera le nombre d’enseignants avec une pension diminuée par une décote.

3. La durée de services effectifs nécessaire est fixée à à 17 ans, au lieu de 15 jusqu’à présent, à compter du 1er janvier 2016.
Pour la période du 1er juillet 2011 au 31 décembre 2015, les durées de services effectifs seront fixées par décret, de manière croissante. L’allongement de la durée de services actifs aura des conséquences pour tous les collègues qui ont demandé leur intégration dans le corps des PE en ayant entre 15 et 17 ans de service d’instituteurs.

La progression de l’allongement de la durée pourrait être la suivante.

À partir de …. Services actifs nécessaires Âge de départ après réforme Durée d’assurance nécessaire
1er juillet 2011 15 ans et 4 mois 55 ans et 4 mois 40,75
1er janvier 2012 15 ans et 8 mois 55 ans et 8mois 41
1er janvier 2013 16 ans 56 ans 41,25 *
1er janvier 2014 16 ans et 4 mois 56 ans et 4 mois 41,25 *
1er janvier 2015 16 ans et 8mois 56 ans et 8 mois
1er janvier 2016 17 ans 57 ans

* formulé ainsi dans le document présenté le 16 juin par le Ministère du Travail
Pour les années suivantes, on en reste à des hypothèses de l’INSEE.

* Au 1er janvier 2013, il faudrait justifier de 16 ans de services actifs et de 41,25 années d’assurance.

La modification de ces conditions est une rupture des engagements de l’État. Cette loi aura des effets rétroactifs sans précédent.
Le SNUipp intervient auprès du ministère pour exiger le maintien des conditions existantes. Nous envisageons également une adresse aux parlementaires.

'