SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Mouvement : dernières infos

Mouvement : dernières infos

lundi 8 juin 2009, par SNUipp 89

Vie Syndicale

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Aujourd’hui, 8 juin, 4 jours avant la CAPD, l’Inspection Académique nous informe qu’elle communiquera les "résultats" du mouvement aux enseignants du département, par i-prof, mercredi 10 juin au matin. Les délégués du personnels ne seront prévenus que le 10 juin après-midi, soit moins de deux jours avant la tenue de la CAPD. Nous n’aurons que le jeudi pour mettre en ligne sur notre site tous les éléments permettant de vérifier le respect du barème.

Nous alertons solennellement la profession : si le ministère passe aujourd’hui aux actes en faisant tout pour contourner les délégués du
personnel et le travail méticuleux qu’ils font pour garantir l’équité de traitement entre tous, ce n’est pas le syndicat qu’il agresse, c’est la
profession.

Chaque année, grâce à notre vigilance, de nombreux collègues récupèrent leurs droits. Chaque année, une collection importantes d’erreurs est corrigée avant le mouvement, grâce aux informations échangées entre les délégués du personnel et la profession.

Cette année, tout semble montrer que ce ne sera pas possible. Le ministère, et l’IA jouant son rôle de courroie de transmission, prend le risque d’irrégularités, d’opacités, d’erreurs.

La profession doit se mobiliser pour défendre l’équité, le respect du paritarisme.

Nous appelons donc les collègues qui constateraient des irrégularités à téléphoner immédiatement aux numéros suivants :

- secrétariat général de l’inspection académique 03.86.72.20.02
- inspecteur adjoint à l’inspecteur d’académie 03.86.72.20.40
- inspecteur d’académie 03.86.72.20.01

Malgré cette volonté manifeste de nous écarter des opérations de mouvement, nous ferons tout notre possible pour continuer de défendre au mieux les droits des personnels à un traitement juste et équitable.

'