SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Darcos à Vermenton : la FSU lui envoie son mépris

Darcos à Vermenton : la FSU lui envoie son mépris

mardi 19 mai 2009, par SNUipp 89

Vie Syndicale

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Tribune syndicale, signée Ginette Bret, parue dans le journal "L’Yonne Républicaine" du 19 mai 2009

Encore (un) Ministre ?

Que d’ « honneurs » pour notre département : après la venue récente de la ministre R. Bachelot, du secrétaire d’Etat D. Bussereau, c’est maintenant X. Darcos, ministre de l’Education Nationale, qui se déplace à Vermenton !

(Ce qui, il faut le savoir, provoque de la part de l’inspection académique toute une mise en scène de séances de classes complètement artificielles et des consignes de sécurité assez grotesques, imposées aux personnels.)

Proximité parisienne ? Charme bucolique de la campagne ? Décision énergique de prendre le pouls d’une profession qui assure l’avenir de la jeunesse ? Volonté de s’intéresser réellement à ce qui se passe au cœur des classes ?

Le ministre profitera-t-il de sa venue pour demander à l’Inspecteur d’Académie de participer activement à la réflexion sur le Plan Educatif Départemental que le Conseil Général est en train d’élaborer tout seul ? Le ministre vient-il rassurer les étudiants de l’Yonne qui vont à l’Université ou qui désirent devenir enseignants ? Vient-il rendre les maîtres spécialisés des RASED qu’il a supprimés dans les écoles rurales ? Vient-il constater de visu les hausses d’effectifs d’élèves dans les collèges et lycées de l’Yonne ?

Mais non : le ministre vient faire de la promotion ! L’Education Nationale initiant un programme d’équipement numérique des écoles rurales, le ministre vient afficher la réussite de son projet. Pourtant, pas vraiment de quoi pavoiser : à l’aube du 21ème siècle, la France va peut-être enfin rattraper son retard ! Le taux d’équipement des écoles, au niveau de l’enseignement primaire, est de 8 ordinateurs pour 100 élèves, contre 16 pour 100 en Grande-Bretagne, 11 pour cent en Allemagne, 18 pour cent en Norvège ou encore 19 pour cent au Danemark.

Alors, ce mardi 19 mai 2009, la FSU de l’Yonne et tous ses syndicats ont décidé symboliquement de tourner le dos au ministre de l’Education Nationale X. Darcos, de l’ignorer, de lui rendre son mépris, lui qui a tant bafoué la professionnalité et le travail des enseignants, qui a imposé à l’Ecole des réformes dont les spécialistes et les parents d’élèves constatent jour après jour qu’elles entravent la réussite de TOUS les élèves.

Ce mardi 19 mai 2009, FSU de l’Yonne sera au travail, en classe, près de milliers de jeunes Icaunais, là où aucune dorure ni démagogie ne règnent, là où se construit l’avenir de notre société.

Monsieur Darcos, la FSU ne vous salue pas.

'