SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > CHSCT > Santé, Sécurité, Conditions de travail > situation de confinement > Réouverture des écoles : la santé d’abord !!

Réouverture des écoles : la santé d’abord !!

jeudi 7 mai 2020, par Johann Goût

situation de confinement

La garde d’enfant par souhait ou en raison de la fermeture de leur établissement est accordée jusqu’à fin mai. En cas de difficultés dans vos circonscriptions, contactez-nous

Les directrices et directeurs, les équipes enseignantes traversent une période ou le manque d’information devant la complexité de la mise en place du protocole rend la tâche chronophage et incertaine.

Le gouvernement a laissé au local « l’initiative ». Fermeture jusqu’en septembre, report d’ouverture, fermeture pour les maternelles, ouverture le 14 mai… toutes ses situations cohabitent sur le département. Dans ces conditions il est impossible que la santé de toutes et tous soient préservées. L’absence de cadrage national et départemental renforce les inégalités des territoires et exposent la santé des enseignants.

Le SNUipp-FSU s’est positionné dès le début de la crise contre un retour précipité. Les propositions de la FSU présentaient les conditions indispensables à une réouverture des écoles. Sans contraintes d’un calendrier dont on ne connait pas le fondement.
Pour le SNUipp-FSU la reprise le 11 c’est non !

Le conseil d’école

Dès lundi, le SNUipp-fsu89 a adressé à l’ensemble des écoles des propositions pour la mise en place du protocole et une reprise indépendante du calendrier ministériel mais donnant la priorité à la santé des enseignant.es et de leurs élèves.

Envoyez Votre protocole à votre IEN. Annoté les manques ou les impossibilités de mise en place.
Listez les moyens nécessaires à sa mise en place et soulignez les conditions dans lesquelles l’ouverture ne pourraient se réaliser, quelque soit la date. Le SNUipp-FSU89 vous accompagne dans ces démarches.

La réunion du conseil d’école permet de rompre l’isolement. IEN, maire, sont membres de droits et seront donc informés des conditions de mise en œuvre du protocole. Informés, donc responsables aussi.

CHSCT départemental

Un CHSCT départemental s’est tenu hier. Voici les principales informations à retenir pour le 1er degré :

Les textes cadres pour la réouverture des écoles sont le protocole sanitaire et la circulaire de reprise.
Le SNUIpp-FSU89 regrette qu’aucun cadrage départemental n’est été rédigé par la DSDEN.

DUER

.
Il va être mis à jour pour contenir des fiches en lien avec la situation sanitaire. Les conseillers et les assistants de prévention sont mobilisés pour accompagner les écoles et aider à la rédaction de fiche si nécessaire.

Un délai pour l’ouverture de l’école peut être accordé si l’école rencontre des problèmes de mise en oeuvre du protocole.
Le SNUipp-FSU89 vous incite à utiliser cet outil pour anticiper ou constater toute situation problématique dans la mise en place du protocole ou dans le fonctionnement de l’école après ouverture.

Joignez un double de la fiche aux représentants du SNUIpp-FSU89, ils vous accompagneront dans cette démarche.

La formation

Prévue dans le protocole, elle sera assurée en classe virtuelle par infirmière plus un CPC par secteur à partir de lundi.
1 heure de formation dont une demi-heure de présentation des gestes barrières et sur la transmission du virus dans le cadre scolaire et une demi heure de réponses aux questions par chat. Tous les personnels sont concernés : enseignant.es, ATSEM, AESH.

Masque pour les personnels

Ils seront présents lundis dans les écoles (masques jetables grand public comme définis dans le protocole plus des masques pédiatriques pour jeudi.

Des modalités de travail à distance sont possibles dans le cas ou votre santé n’est pas protégée. (absence de livraison ou de réapprovisionnement)
En cas d’absence de masque aucune ouverture d’école ne doit avoir lieu.

Une check-list des points de contrôle à effectuer va être diffusée par la DSDEN. Elle concerne les points sanitaires, des outils pour faciliter le repérage et identifier les manques éventuels. Également un outil de protection face à la responsabilité et le contrôle partagé avec la municipalité.

Alerter l’IEN en cas de protocole « non conforme ». Alertez-nous également dès l’identification de difficultés. Aucune ouverture ne doit être précipitée

La validation du protocole est faite par le directeur pour la dsden. En l’at cette réponse n’est pas satisfaisante.
Le SNUIpp-FSU89 incite chaque école à transmettre le protocole à l’IEN avant tout ouverture et à pointer le cas échéant les difficultés. Faites voter le conseil d’école sur le protocole mis en place. Ce vote est consultatif mais permet d’informer l’ensemble des membres de la situation et de na pas isoler la directrice ou le directeur.
En cas de conseil d’école de plus de 10 personnes, vous pouvez recourir à la vidéo-conférence.

En cas de non respect du protocole, exercez votre droit de retrait.

Autorisation d’absence (ASA)

Les personnels présentant un état de santé fragile ou ayant dans leur entourage une personne fragile au regard de l’épidémie peuvent solliciter une autorisation d’absence. Ils doivent prévenir le directeur ou la directrice puis l’IEN. Un certificat médical ou une attestation doivent être fourni dans un délai raisonnable.

La garde d’enfant par souhait ou en raison de la fermeture de leur établissement est accordée jusqu’à fin mai. En cas de difficultés dans vos circonscriptions, contactez-nous
Vous devez compléter une ASA et certifié sur l’honneur la présence d’enfants de moins de 16 ans à votre domicilie.
un courrier type pour vous aidez dans votre démarche.

Le SNUIpp-FSU89 invite l’ensemble des directrices et directeurs à se placer en télétravail sur leur jour de décharge lorsque leur présence dans les locaux n’est pas indispensable.

AESH

Les aesh sont concernées, au même titre que les autres personnels, par le temps de le temps de formations.
Lors de l’ouverture, elles/ils peuvent être présent.es si l’enfant suivi est absent mais sur le respect de leur mission et en demande de gré à gré. L’accompagnement en distanciel à domicile est possible. Le port du masque obligatoire.

Elève ne respectant pas les gestes barrières

Vous devez alerter votre IEN pour que la situation soit étudiée. Le respect des gestes barrières est un impératif à la présence à l’école.
Enfants malades ou suspicion d’enfant malade : une fiche est à venir. Une prise systématique de la température de tous les élèves n’est pas envisageable car illégale. En cas de suspicion : prise de température, port du masque, isolement, contact de la famille, contact de l’IEN (procédure de recherche des personnes cibles en contact avec l’enfant).

Les représentants de la FSU en CSHCT ont voté contre l’ouverture des écoles si notre département est en zone rouge.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'