SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Société > défense du service public > Boycott du Comité technique sur la carte scolaire

Boycott du Comité technique sur la carte scolaire

mercredi 8 avril 2020, par Nina Palacio

défense du service public

Le SNUipp-FSU 89 et le SNUDI-FO 89 ont décidé d’écrire hier au Dasen pour annoncer leur décision de boycotter le Comité Technique de ce jeudi 9 avril sur la carte scolaire.

Le travail empêché des élu-es

Après un groupe de travail qui n’a fourni aucune information, aucun document aux représentantes et représentants des personnels, des documents préparatoires ont fini par arriver à 17h20 le lundi 6 pour un comité technique le jeudi 9 !
Comment joindre les écoles dans le cadre du confinement ? Les maires (pas fini d’être élu-es) ?

Un projet de carte scolaire qui manque d’ambition pour combattre les inégalités

La crise du Covid-19 révèle un tableau malheureusement bien connu : les inégalités affectent notre société et en tout premier lieu l’école. Le ministre Blanquer les qualifie d’inégalités « de destin » comme si tout était joué dès la naissance. Non, Monsieur Blanquer, ces inégalités sont avant tout sociales et se traduisent dans nos classes par des inégalités scolaires. Ces dernières s’accroissent même au cours de la scolarité et, n’en doutons pas, elles se sont encore creusées durant la période de confinement. Pourtant, elles ne sont ni le fruit d’un manque de chance, ni le fruit d’un mauvais sort héréditaire et ne sont pas non plus imputables à des individus isolés. Ces inégalités relèvent de l’injustice et les services publics doivent être là pour les combattre.

Le projet de carte scolaire de l’Inspecteur d’académie de l’Yonne prévoit certes 21 ouvertures de classes (dont 10 GS dédoublées) mais il prévoit aussi :

  • 5 fermetures de classes
  • 1 retrait de maître G au CMMP
  • 5 retraits de remplaçant-es (quand on n’arrête pas de nous parler de la continuité du service !!!)
  • 11 suppressions de PMQC
  • aucune attribution de poste en Rased

Pour nos organisations syndicales, cette crise révèle les besoins criants de services publics renforcés. Les écoles de l’Yonne vont avoir besoin de moyens supplémentaires conséquents pour combattre les inégalités scolaires qui existaient avant le confinement mais qui se seront malheureusement accentuées. Parmi ces moyens supplémentaires, les PMQC, les remplaçants, les enseignants spécialisés seront indispensables.

Le Ministre Blanquer vient de donner une rallonge conséquente de postes pour la carte scolaire en France. Mais, pour nous, cela doit permettre de baisser le nombre d’élèves par classe, de renforcer les équipes d’école pour réduire les inégalités scolaires.

On notera au passage que sur ces 1200 postes donnés en supplément, aucun n’est attribué au département de Seine-Saint-Denis !!! Le département le plus pauvre de France, symbole des inégalités (rappelons que le 93 enregistre une hausse exceptionnelle de la mortalité liée au coronavirus)

Il était possible à l’administration de conserver tous ces postes tout en réalisant les ouvertures prévues.

Les opérations du mouvement auront bien lieu

Le boycott du CT par nos 2 organisations syndicales marquera notre désaccord et repoussera de quelques jours les opérations de carte scolaire. Ceci nous donnera un peu plus de temps pour contacter les écoles concernées.

Les opérations du mouvement se feront par la suite. Au pire, elles seront un peu retardées. Mais il nous faut, dans un premier temps, nous battre pour une école de qualité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'