SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le métier > Carte scolaire > carte scolaire 2020 > Report de la carte scolaire

Report de la carte scolaire

lundi 30 mars 2020, par SNUipp 89

carte scolaire 2020

Les organisations syndicales ont pris connaissance de la déclaration du Ministre de l’Education Nationale le vendredi 27 mars. Le SNUIpp-FSU89, le SNudi-FO89, le SE-UNSA, SUD éducation et la CGT Educ’Action ont donc écrit et envoyé ce jour, lundi 30 mars, un courrier au DASEN afin de demander que les opérations de carte scolaire soient repoussées après la crise sanitaire.

Au regard de la situation de crise sanitaire qui nous impose un confinement, il apparaissait pour le SNUipp-FSU très compliqué de voir se dérouler des opérations de carte scolaire sans que de nécessaires rencontres et échanges ne puissent avoir lieu entre ses différents acteurs : administration, organisations syndicales, enseignants, parents d’élèves, élus dont le report du 2ème tour des élections municipales et celui de la désignation des maires rendaient pour l’instant impossible, même virtuellement.

Les organisations syndicales ont pris connaissance de la déclaration du Ministre de l’Education Nationale le vendredi 27 mars disant : « Nous revoyons les opérations d’ouvertures et de fermetures de classes », « il n’y aura aucune fermeture de classe en milieu rural sans l’accord du maire ». Il a également indiqué qu’il fallait « reconsidérer l’équilibre ouvertures/fermetures en milieu urbain ».

Il est important de rappeler que la dotation actuelle pour notre département est de 9 postes supprimés dans le premier degré.

Le SNUIpp-FSU89, le SNudi-FO89, le SE-UNSA, SUD éducation et la CGT Educ’Action ont donc écrit et envoyé ce jour, lundi 30 mars, un courrier au DASEN afin de demander que les opérations de carte scolaire soient repoussées après la crise sanitaire pour plusieurs raisons :
• La prise en compte de cette nouvelle annonce, et de la nécessité de renforcement des services publics,
• La possibilité pour les représentants du personnel d’exercer correctement leur mandat (temps pour étudier les documents de travail, contacter les collègues, les réunir, les informer, recueillir les informations, demandes et revendications…)
• L’organisation de rassemblements des personnels, parents et élus, comme cela se fait chaque année, avec réception par la DSDEN de délégations d’écoles…
• La nécessité d’un climat serein pour envisager la nouvelle organisation des écoles,
• Les difficultés inhérentes aux fermetures de classes qui vont aggraver la situation dans les écoles concernées,
• La nécessité d’envisager une école répondant davantage aux besoins des plus fragiles (RASED, ASH, dispositifs PMQC,…)

En tout état de cause, nous demandons que la situation de crise actuelle qui met plus que jamais en évidence le besoin vital de services publics forts soit prise en compte et que les annonces ministérielles puissent être suivies d’actes concrets :
Annulation des fermetures de classes envisagées,
• Ouverture de toutes les classes nécessaires,
• Création de postes de remplaçants, d’enseignants spécialisés (RASED, ASH…) à hauteur des besoins
• Augmentation des quotités de décharge de direction.

Il nous apparaît donc indispensable d’acter le report des opérations de carte scolaire après la crise sanitaire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'