SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC. Elections Professionnelles 2018 : Votez et faites votez SNUipp-FSU

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Avec vous on l’ouvre ! > Permutations : Une situation problématique depuis plusieurs années.

Permutations : Une situation problématique depuis plusieurs années.

Le SNUipp-FSU89 appelle à la grève le 7 juin

jeudi 31 mai 2018, par SNUipp 89

Avec vous on l’ouvre !

Non au refus des projets personnels !
Oui au droit de changer de département !
Oui aux temps partiels, congés de formation, détachements à l’étranger !

Une situation problématique

Depuis plusieurs années c’est un constat partagé largement par tous les acteurs : le département de l’Yonne n’est pas attractif .
Ce n’est pas spécifique à l’Éducation Nationale, mais ça ne consolera personne. Trop de collègues se sentent "prisonniers" de cette situation ne parvenant pas faire compatir vie personnelle et vie professionnelle, assumant des frais et/ou des temps de trajet multipliés par un éloignement de leur domicile

Le SNUipp-FSU89 dénonce cette situation depuis des années devant des situations familiales parfois dramatiques. Le SNUipp-FSU89 est engagé depuis 2016 pour que l’Etat mette en place des mesures pour améliorer le taux de satisfactions aux permutations. Il s’est engagée, tout comme les maires de l’Yonne, pour la tenue d’"assises de l’Education". L’ Inspection Académique a mis en place en 2016 un séminaire sur la réussite dans l’Yonne. Au regard des résultats des permutations 2018 (17% de satisfaction), force est de constater qu’aucune mesure n’a été efficace à court terme.

Avec 192 demandes pour quitter le département (un enseignant sur 10) pour seulement 23 entrées, le problème est structurelle. le fort taux de demandes pour quitter l’Yonne entraînant, de fait, un taux de satisfaction très bas. Statistiques par département.
Tant que des jeunes professeurs des écoles ou des plus anciens d’autres départements ne demanderont pas à venir, ceux qui y sont ne pourront pas en partir.

Quelques données sur les résultats 2018

- 192 demandes de mutations, 34 réalisées soit 17,71% de satisfaction. Vous avez plus de chance aujourd’hui de réussir à nouveau le concours que de changer de département cf. les taux de réussite pas académie
- Parmi ces demandes, 82 sont faites au titre d’un rapprochement de conjoint. 25 demandes ont été satisfaites, soit 30%.
- Pour rejoindre la Côte d’Or, il fallait au moins 646 points. 10 collègues sur 66 demandeurs (en premier vœu) obtiennent le 21.
- Pour rejoindre la Saône et Loire, il fallait au moins 586 points. 4 collègues l’obtiennent alors que 26 l’avaient demandé en premier vœu.
- La personne qui a obtenu un département avec le plus petit barème (26) est partie en Seine-et-Marne, département dont on cherche à partir également.

Word - 24 ko

A Transmettre à votre circonscription avant le lundi 4 juin minuit.
TOUS EN GREVE LE 7 JUIN pour défendre nos projets personnels !
Rendez-vous à 13h pour l’AG au local du SNUipp-FSU89 (2 rue Courbet à Auxerre)
Rendez-vous à 15h devant la DSDEN pour Manifester pendant qu’une délégation sera reçue.

Messages

  • Bloquée depuis septembre 2006 dans ce département, prisonnière de mon travail. Travail qui pèse chaque jour plus lourd, qui devient de moins en moins un plaisir.
    Je refuse de perdre encore une journée de salaire (j’ai déjà suivi toutes les grèves cette année) pour signifier à notre hiérarchie qu’elle se doit de respecter nos droits.
    Et pourtant, comme j’aimerais être entendue et ENFIN mutée...

    • C’est pour être entendu que le SNUipp-FSU89 a créé cette journée de mobilisation. Si l’ensemble des collègues concernés par ces refus de mutations seraient présents jeudi 7 juin le chemin vers de véritables mesures n’en sera que plus court.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'