SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC. Elections Professionnelles 2018 : Votez et faites votez SNUipp-FSU

Accueil > Le métier > Rythmes scolaires > Rythmes scolaires rentrée 2018

Rythmes scolaires rentrée 2018

mercredi 10 janvier 2018, par Benoit Foissy

Rythmes scolaires

Ah, les rythmes... épineux sujet remis sur la table par les Ministres qui se succèdent…
Si, dans un premier temps, le SNUipp-FSU a écouté et porté la parole des chrono-biologistes et autres expert.es qui s’exprimaient en faveur d’une semaine scolaire organisée sur 5 demi-journées de travail, il a également très vite dénoncé la réforme des rythmes proposée par M. Peillon.
En effet, cette réforme s’est imposée dans la précipitation et sans les moyens nécessaires. Elle a durablement modifié le fonctionnement des écoles en renforçant le pouvoir des collectivités territoriales ce qui en fait une réforme incapable de compenser les inégalités entre territoires quand elle ne les a pas creusées. La gratuité des activités n’étant pas assurée pour tous, les inégalités socio-économiques des familles se sont renforcées. Cette réforme a aussi eu pour effet d’alimenter la concurrence entre public et privé, non tenu de l’appliquer, au détriment de l’école publique.
Cette réforme aurait dû être bien plus ambitieuse en terme de temps à consacrer à ce vaste projet et en terme de moyens. Au-delà de la question de la semaine, c’est une réflexion plus globale sur le temps annuel, sur les temps de la journée de l’enfant qui aurait dû être menée. Quelle est la cohérence entre l’ensemble des activités péri-scolaires : centre de loisirs, NAP, garderie, étude, … ? Rien n’a été avancé.
Nouvelle étape, juin 2017
L’année dernière, le SNUipp-FSU89 a demandé l’avis des collègues du département sur cette épineuse question. La réponse était sans appel : plus de 88% des personnes ayant répondu au sondage souhaitaient revenir à la semaine de 4 jours. (voir http://89.snuipp.fr/spip.php?article1634)

Le mandat du SNUipp-FSU89 n’a donc pas changé en cette année scolaire 2017-2018 : demander et porter un retour à une semaine de 4 jours pour toutes les écoles qui le souhaitent.

Pour le SNUipp-FSU, les modalités d’organisation de la semaine scolaire doivent rester sous l’autorité de l’Éducation Nationale. Il n’est pas concevable que les collectivités locales puissent imposer leur organisation. L’avis des enseignant.es doit absolument être pris en compte.
Le SNUipp-FSU89 réclame donc un retour aux 4 jours pour toutes les écoles et secteurs qui le souhaitent. Dans le même temps, le SNUipp-FSU porte la nécessité de créer un service public du périscolaire ou du temps de l’enfant. Dès lors que cela sera fait, une réflexion sur le temps global de l’enfant journalier, hebdomadaire et annuel devra être mené.
Mais le SNUipp-FSU89 considère également que les conditions de réussite des élèves comme les conditions de travail des enseignant.es ne se réduisent pas à des questions d’emplois du temps et nous invitons le Ministre à se concentrer sur les leviers essentiels pour changer l’école et valoriser le travail des enseignant.es.

Dans l’Yonne, les demandes des Mairies avec avis du Conseil d’école doivent être renvoyées à la DSDEN avant le 15 décembre.
Pour toute question ou renseignement complémentaire ou pour tout souci concernant le retour à 4 jours, n’hésitez-pas à nous prévenir et à nous interpeler.
Extrait des mandats du SNUipp-FSU
Pour toutes ces raisons, le SNUipp-FSU affirme que ce dossier n’est pas clos et il exige l’abandon de la réforme et l’écriture d’un nouveau décret en y associant tous les professionnels concernés et en s’appuyant sur les expérimentations et recherches. Il revendique le retour à un cadre national fort et structurant qui clarifie les champs de compétences respectifs de l’Etat et des collectivités, qui prenne en compte réellement la question des transferts de charges et la question de l’argent de l’école, qui permette de bonnes conditions de scolarisation pour les élèves et qui soit respectueux des conditions de travail et de la vie personnelle des enseignant-es.
 Le SNUipp-FSU s’engage à faire avec la profession le bilan de la réforme des rythmes et à construire une proposition syndicale, qui permette, comme avant 2008, une diversité des organisations cohérentes sur un territoire : 4 jours 1/2, 4 jours 1/2 avec un mercredi ou un samedi sur trois libérés, 4 jours avec ou sans transfert de la matinée supplémentaire sur les vacances… Il engagera une réflexion sur le nombre d’heures d’enseignement pour les élèves (maintien des 24 heures, retour à 26 ou 27 heures, modulation en fonction de l’âge, des spécificités des territoires ultra-marins…) et sur l’organisation du temps scolaire sur la journée, la semaine et l’année. Les conseils d’école doivent être consultés sur toute décision d’organisation du temps scolaire.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'