SNUipp 89

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC

Accueil > Droits des personnels > Début de carrière > ESPE (IUFM) > Elections ESPE : PES, votez pour vos représentants !

Elections ESPE : PES, votez pour vos représentants !

vendredi 1er décembre 2017, par Nina PALACIO, SNUipp 89

ESPE (IUFM)

Les 5 et 6 décembre prochains vous devrez élire vos représentants au conseil de l’ESPE de Bourgogne. C’est un rendez-vous important pour la vie de l’ESPE. Votre voix, la voix des stagiaires, doit y être portée.

Le conseil de l’ESPE : qu’est-ce que c’est ?

C’est l’instance où siègent les représentant-es des personnels et les usagers de l’ESPE : enseignant-es-formateur-trices, personnels, étudiant-es et stagiaires ainsi que des personnalités nommées par les universités et le Rectorat.
Il adopte le budget de l’ESPE, définit les règles relatives aux examens. Il se prononce sur la répartition des emplois et les recrutements.
Les élu-es FSU y porteront nos revendications afin d’améliorer la formation des enseignant-es et CPE, les conditions d’étude et de travail.

C’est aussi un moyen de se faire entendre au niveau de l’académie.

Pourquoi voter pour les représentants de la FSU ?

Première fédération syndicale dans l’enseignement, la FSU rassemble des syndicats intervenant du primaire au supérieur (le SNUipp, syndicat majoritaire du 1er degré, fait partie de la FSU). Elle défend un Service Public d’Education de qualité, se donnant l’objectif et les moyens de la réussite de tous. Elle prône un syndicalisme de lutte, offensif et de propositions, un syndicalisme unitaire, démocratique tourné vers la défense de ses personnels, la transformation de l’école et de la société pour plus de justice, d’égalité et de solidarité.

Pour la FSU, l’heure est à la remise à plat de la réforme avec l’ensemble des acteurs-trices !

Votez FSU c’est revendiquer en urgence l’amélioration des conditions d’étude et de travail des étudiant-es, stagiaires et des personnels.

L’absence de cadrage national fort conduit à de fortes disparités entre les ESPE qui par ailleurs manquent de moyens.
Le temps de service excessif pour les stagiaires est incompatible avec une formation de qualité. Pour redonner tout leur sens et leur valeur à la formation et au master, il faut les dissocier.
La faiblesse des moyens alloués se traduit par des formations tronquées, une insuffisance du nombre de visites-conseils, des conditions d’études et de travail difficiles.
Le suivi des stagiaires et leur validation doivent être pensés dans une logique de formation et non d’évaluation. Validation, titularisation, avis du directeur de l’ESPE doivent être cadrés nationalement et fondés sur des critères transparents et explicités dès le début de la formation.
Les critères de validation doivent être plus souples et laisser la place à la compensation entre UE, et de vraies sessions de rattrapage pour toutes les UE doivent être prévues.
Dans toutes les ESPE, l’augmentation des moyens humains et budgétaires, financés par le Ministère de l’Education Nationale.

Concrètement : plus de personnels pour assurer le bon entretien et l’équipement des locaux de l’ESPE, une restauration scolaire sur tous les lieux de formation à des tarifs alignés sur ceux du CROUS, assurer un cadre de convivialité et de partage sur tous les sites de formation.

Retrouvez la profession de foi avec la liste des candidats ici :

PDF - 475.5 ko

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'