SNUipp 89

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC

Accueil > Le métier > Projets pédago, séjours culturels, classes transplantées > L’avenir, ça commence quand ?

Education à l’environnement

L’avenir, ça commence quand ?

vendredi 3 janvier 2003

Projets pédago, séjours culturels, classes transplantées

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Éducation Relative à l’Environnement :
L’avenir, ça commence quand ?
Réunis par le SNUipp 89, une trentaine de collègues ont planché, pendant deux jours, sur l’Éducation Relative à l’Environnement. Ils en ont rédigé ensemble le "Pourquoi ?" et le "Comment ?"

Pourquoi ?

- L’état de la planète réclame une mobilisation urgente. Toute le monde le dit, le sait, mais on commence quand ? Sensibiliser, faire prendre conscience, éduquer à l’environnement tous les jeunes, c’est forcément le rôle de l’École. Même Raffarin le dit !

- Mais connaître et protéger son milieu de vie ne s’apprend pas que dans les livres. C’est agir, faire, expérimenter, pour connaître et être. C’est prendre conscience de son mode de vie, de l’écart entre les plus riches et les plus pauvres, modifier son mode de consommation pour développer des relations plus solidaires, interdépendantes, dans lesquelles chaque citoyen assume les conséquences de ses actes les plus personnels.

- C’est donc faire des liens, s’inscrire dans la culture humaine, comprendre le passé pour agir sur l’avenir, s’éduquer au contact des choses, des gens, des lieux.

- La citoyenneté, c’est gouverner, mais aussi être gouverné... : connaître et construire coopérativement les règles qui régissent la vie sur la Terre, créer un lien entre moi, les autres, l’endroit où je vis... Cela passe par des découvertes émotionnelles et sensibles.

- C’est donc être "cré-acteur" de son environnement, par des impressions comme des expressions, avoir le droit de sentir, de vivre ,de créer, de faire ensemble...


Comment, madame l’Inspectrice d’Académie ?

8 propositions simples et concrètes pour faire vivre l’ERE dans l’Yonne

- Créer un groupe de pilotage départemental (IEN chargé de mission, personne-ressource, conseiller pédagogique...) chargé prioritairement :
- de faire vivre les politiques nationale et régionale (une charte a été signée en... 1995 par le rectorat de Dijon ! Qui le sait ?)

- d’informer des ressources existantes (nous avons découvert qu’elles étaient très nombreuses en Bourgogne, mais inconnues des enseignants...) : formations, actions, réseaux, partenaires, outils...

- d’acquérir des outils (bien faits, mais chers) par le biais du CDDP ou du Centre de Ressources en Sciences

- Mettre en place des stages, des journées pédagogiques sur les enjeux de l’ERE, très largement transdisciplinaire...

- Autoriser les enseignant(e)s volontaires à participer aux stages organisés en Bourgogne par les réseaux d’ERE

- Donner aux enseignants les moyens de confronter leurs approches et organiser des projets en commun (dans le cadre du passage à 24+3 et de "plus de maîtres que de classes"

- Organiser un "forum annuel de l’Éducation Relative à l’Environnement dans l’Yonne", avec les écoles ayant monté des projets, les partenaires (mouvements pédagogiques, associations, institutionnels...)

Chiche ?

les stagiaires


Savez-vous que le Conseil Régional subventionne 15 euros par jour et par enfants pour les "classes environnement" organisées dans les centres agrées de Bourgogne ?
C’est une des nombreuses infos que nous avons pu avoir en rencontrant les responsables de plusieurs associations d’éducation à l’environnement, lors du stage syndical.

'