SNUipp 89

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC

Accueil > Le métier > Rythmes scolaires > Changer de rythme ? Les résultats du sondage

Changer de rythme ? Les résultats du sondage

mardi 13 juin 2017, par SNUipp 89

Rythmes scolaires

Depuis la mise en place du nouveau gouvernement, ce sujet s’est largement imposé dans les salles des maîtres et devant les grilles des écoles

Le SNUipp-FSU89 a donc décidé de consulter les collègues du département. Malgré tous les bémols que nécessite ce genre de sondages, le résultat est sans appel : une quasi unanimité des collègues interrogés trouve nécessaire de changer l’organisation scolaire : Parmi eux 80% souhaitent le retour à 4 jours dont 60% le retour à 4 jours de 6h et 22% le retour à 4 jours avec journées plus courtes (voir graphiques ci-dessous).



Que dit le décret ?

Le projet de décret modifiant le code de l’éducation sur l’organisation du rythme hebdomadaire a été présenté au Conseil Supérieur de l’Éducation le 8 juin dernier.
Pour que le retour à 4 jours soit validé, une proposition conjointe de la commune et du conseil d’école doit être adressé à la DASEN. C’est elle qui autorisera ou non la modification.
Attention, dans l’Yonne, les conseils d’école devront s’exprimer avant le 20 juin !
Dans notre département, ces éventuelles modifications d’horaires vont avoir des incidences sur le calendrier des instances. Pour plus d’informations, http://89.snuipp.fr/spip.php?article1631

Et le SNUipp ?

Pour le SNUipp-FSU89, il est nécessaire de laisser aux conseils d’école qui le souhaitent la possibilité de revenir à une organisation de la semaine sur 4 jours dès la rentrée 2017. Mais il est indispensable de remettre à plat le débat sur l’organisation du temps scolaire : mettre en œuvre une réflexion réunissant l’ensemble des acteurs concernés et placer l’intérêt des élèves et de leurs apprentissages au cœur du débat.
De l’avis des collègues, la difficulté principale aujourd’hui, ce n’est pas que les rythmes, c’est toute l’organisation périscolaire. En effet, il n’y a aucune harmonisation sur le territoire entre les différentes communes : ni sur les horaires, ni sur l’organisation, ni sur le nombre d’enfants par groupe, ni sur la formation du personnel encadrant, ni sur la nature des activités proposées …
C’est pourquoi le SNUipp-FSU89 exige la création d’un service public du périscolaire, comme cela a été acté dans lors du dernier Congrès National.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'