SNUipp 89

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC

Accueil > Le métier > ASH/RASED/EGPA > formation > CAPD : départs en formation CAPPEI, remise en cause des droits des (...)

CAPD : départs en formation CAPPEI, remise en cause des droits des personnels

lundi 8 mai 2017, par SNUipp 89

formation

Le CAPASH devient le CAPPEI à compter de la rentrée 2017.
La CAPD concernant les départs en formation spécialisée s’est tenue vendredi 5 mai.

Le CAPASH devient le CAPPEI à compter de la rentrée 2017. Pour en savoir plus sur cette nouvelle formation : http://snuipp.fr/CAPPEI-un-recul-pour-la-formation

Dans l’Yonne, 17 collègues se sont portés candidats à un départ en formation. Ils-elles ont tous-tes été reçu(e)s en entretien. 4 ont obtenu un avis défavorable, 13 un avis favorable.

Cette année, 6 collègues pourront bénéficier d’une formation, 3 pour travailler en ULIS (coordonner une unité localisée pour l’inclusion scolaire) et 3 pour enseigner en unité d’enseignement. Si l’effort de la DSDEN est à souligner, nous déplorons cependant qu’il n’y ait aucun départ pour d’autres options, comme les E ou G qui font cruellement défaut dans les écoles pour lutter contre les difficultés scolaires.

RESPECT des droits des personnels
- Une collègue s’est vu refuser son départ au titre de sa participation aux permutations en novembre. Cette collègue n’est pas partie et n’obtient pas non plus sa formation. La Dasen explique qu’elle souhaite former des collègues qui resteront dans le département. Cependant, ce critère n’était pas connu des collègues avant leur demande de départ en formation.

- Une autre collègue a été interrogée quant à ses vœux formulés pour le mouvement départemental. Ses vœux sur des supports PMQC lui bloquent l’accès à la formation CAPPEI.

Le SNUipp-FSU demande qu’aucune condition préalable ne soit ajoutée aux demandes formulées par les collègues. Chaque collègue doit pouvoir organiser l’évolution de sa carrière selon ses priorités. Pour le SNUipp-FSU89, les droits des personnels doivent autant être respectés dans notre département que dans les autres.

Pour rappel, le SNUipp-FSU et FNAME se sont opposés au nouveau décret transformant le CAPASH en CAPPEI : http://89.snuipp.fr/spip.php?article1554

La situation de l’ASH dans le département de l’Yonne est loin d’être bonne. Les écoles maternelles, entre autres, manquent de rééducateurs alors que les enfants à besoins éducatifs particuliers sont en nette augmentation. La réussite de toutes et tous est possible mais avec des Rased complets partout, une formation de qualité et conséquente…

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'