SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Actions > Rassemblements > Rassemblement pour la défense des droits des personnels

Rassemblement pour la défense des droits des personnels

La mobilisation continue

jeudi 23 mars 2017, par Johann Goût

Rassemblements

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Une délégation composée de deux collègues ainsi que de deux représentants syndicaux du SNUipp-FSU89 et de FO a été reçue dans les bureaux de la DSDEN hier après midi en marge du rassemblement dans la cour.
Madame l’IA DASEN, Travailler dans l’Yonne n’est pas une punition !

Une délégation "plurielle" reçue par la SG.

Le SNUipp89-FSU regrette que la Dasen n’ai pas été présente pour entendre les demandes des enseignants.
Deux collègues présentes aux rassemblements ont pu faire part, au même titre que les représentants syndicaux, de leurs difficultés et de leurs demandes.
La secrétaire générale s’est dite consciente de la situation et de la souffrance des enseignant(e)s. Elle a indiqué que le nombre d’exeat accordé ne sera pas pas augmenté, mais que l’ensemble des dossiers sera examiné et qu’une attention sera portée également aux demandes faites par des enseignants pour d’autres motifs que le rapprochement de conjoint.
Même si les mutations ont occupé une partie des échanges, Le SNUipp-FSU89 a souhaité axer les discussions sur l’ensemble des droits (détachement, temps partiels, disponibilité, congé de formation...), les chiffres montrant qu’en enseignant dans l’Yonne, nous sommes clairement pénalisés pour l’accès, par exemple, aux disponibilités sur autorisation : 7 demandes, 6 refus.

Le SNUipp mobilisé pour la défense des droits

La problématique de l’Yonne a été porté par nos représentants au Ministère l’année dernière. Des représentants du SNUipp-FSU ont été reçus pour dénoncer la situation de l’Yonne (et d’autres départements rencontrant une problématique similaire).

Le manque d’enseignants dans l’Yonne (30 postes vacants à ce jour) et une non prise en compte de la réalité de la situation par l’administration aboutissent aujourd’hui à des injustices flagrantes :
- 27% de demandes de rapprochement de conjoint satisfaites pour l’Yonne contre
78% pour la Côte d’or, 69% pour la Saône et Loire et 70% pour la Nièvre.

- Un accès à la disponibilité sur autorisation quasi inexistant.

Et demain ?

Le SNUipp-FSU89 continue d’être mobilisé.
Il est évident que davantage d’enseignants dans la cour hier aurait eu plus d’impact !
Alors nous vous engageons à continuer de signer la carte postale à la DASEN et à rejoindre les rassemblements du SNUIpp89.

Remettre 1000 cartes postales à la DASEN c’est possible en quelques clics. Mobilisons nous pour le respect des droits des enseignants de l’Yonne !

Word - 309.5 ko
Word - 309.5 ko

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'