SNUipp 89

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC

Accueil > Le métier > Direction > protocole de simplification des tâches administratives du métier de (...)

protocole de simplification des tâches administratives du métier de directeur

jeudi 13 octobre 2016, par SNUipp 89

Direction

Le SNUipp 89, ainsi que les autres organisations syndicales et deux collègues directeurs ont été reçus hier, mercredi 12 octobre par l’IA adjoint, dans le cadre de ce protocole. Cette réunion était la quatrième depuis novembre 2014.
Le SNUipp-FSU déplore l’absence de la Dasen pour un sujet de cette importance.

S’il ressort de cette rencontre quelques simplifications effectives (diffusion des mails par les circonscriptions, réduction des sollicitations), les représentants du SNUipp89 n’ont pas trouvé ce groupe de travail à la hauteur des enjeux.
L’inspecteur adjoint s’engage sur :
-  La priorisation des enquêtes dans Arc en Ciel. Le SNUipp 89 rappelle que Arc en Ciel n’a pas de caractère obligatoire et que son utilité pour les directeurs est toute relative au regard de son caractère chronophage.
-  La limitation des enquêtes en délai court (du vendredi pour le lundi). Le SNUipp 89 relève que les délais courts sont le fait des IEN.
-  Le fait de privilégier les liens plutôt que les pièces jointes dans les mails.
Le SNUipp 89 regrette que l’aspect matériel (connexion, débit, performance du matériel informatique) ne soit pas un objet de réflexion sous prétexte que les écoles sont communales. De ce fait aucune harmonisation n’est possible sur le département ce qui crée une différence importante entre les directeurs

Des éléments d’amélioration sont constatés dans la formation initiale des directeurs, un plan de formation continue devrait voir le jour. Toutefois, le contenu des ses formations ne répond pas à toutes les attentes des directeurs.

Ce groupe de travail a le mérite d’offrir un espace de communication, voire d’échange. Mais le SNUipp89 demande l’ouverture d’un réel chantier pour répondre à ces questions :
-  Prise en compte des spécificités des écoles dans le temps de décharge (REP, ULIS, ELCO... )
-  Les sollicitations de plus en plus importantes de la part des collectivités.
-  Prise en compte du temps de représentation de l’école et du directeur.
-  La disparition du temps pédagogique au profit du temps administratifs.
-  La reconnaissance de Base élèves comme un outil chronophage et inadapté, élément de surcharge administrative.
- L’utilisation des boites professionnelles pour la transmissions des informations personnelles (ordre de mission, avis d’inspection..)

Dans la logique de simplification des tâches, le SNUipp-FSU89 a demandé que les IEN utilisent davantage l’écrit pour répondre aux sollicitations écrites des collègues. Trop souvent la réponse à un courrier est faite à l’oral, obligeant le directeur à interpréter et reformuler les propos.

Ce groupe de travail est amené à se réunir à nouveau dans l’année. Le SNUipp-FSU89 portera vos doléances et revendiquera des avancées significatives.

'