SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Boycott du CDEN !

Boycott du CDEN !

mardi 3 mai 2016, par SNUipp 89

Vie Syndicale

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Avec l’ensemble, des organisations syndicales et les parents d’élèves de la FCPE, le SNUipp et la FSU ont boycooté le Conseil Départemental de l’Education Nationale convoqué par le président du Conseil Départemental sur le schéma directeur des collèges.

Le quorum n’ayant pas été atteint le CDEN sera donc reporté.

JPEG - 126.5 ko
cden

Les raisons du boycott

Le SNUipp-FSU n’est généralement pas favorable à la politique « de la chaise vide ». Mais aujourd’hui, avec les autres organisations, plusieurs éléments le conduisent à tirer le signal d’alarme.

Concernant le collège Bienvenu-Martin, on nous explique que la décision finale sera un arrêté du préfet. Or, outre le fait qu’il n’ait jamais présidé les CDEN relevant de sa compétence, il ne sera pas présent à un CDEN du Conseil Départemental. Il risque donc de devoir prendre une décision sans avoir entendu nos arguments. De plus, nous savons que Madame l’Inspectrice d’Académie ne sera pas présente non plus.

Et puis, nous souhaitons aussi cesser que soit gérer « à la petite semaine » un département en grande difficulté en ce qui concerne l’éducation :
Une réussite en berne depuis des décennies et un taux record de jeunes sans qualification
Une sous-dotation du département en direction des collèges (76° département, 40 % en moins par rapport à la moyenne nationale)
Un gros problème d’attractivité ayant pour conséquence un manque d’enseignants (30 à 40 postes vacants dans le premier degré) et de cadres
11 % de la profession demande à quitter le département chaque année
un turnover important des inspecteurs et chefs d’établissement
un recours à des contractuels, personnels non formés ou à des stagiaires, non encore formés, qui sont responsables de 4 % des classes dans les écoles primaires.
De plus, ce sont toujours les moyens dévolus aux élèves les plus en difficulté qui font les frais de la situation.

Le SNUippFSU demande donc la tenue d’un CDEN réunissant le préfet, la DASEN et les responsables du département. Elle demande également de façon urgente la tenue d’assises de l’Éducation dans l’Yonne.

'