SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Pour la liberté de s’exprimer et de militer

Pour la liberté de s’exprimer et de militer

samedi 30 janvier 2016, par SNUipp 89

Vie Syndicale

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Le SNUipp-FSU s’indigne qu’un militant de l’AFPS qui distribuait des tracts dans le cadre d’une manifestation en soutien au peuple palestinnien, le 7 novembre dernier à Auxerre, ait pu être interpellé et se trouve devant la justice pour "provocation à la haine raciale". Elle appelle à se joindre à la manifestation de soutien samedi 30 janvier à 14:45 place Cadet Roussel à Auxerre.

La FSU, comme les autres organisations syndicales, ont rappelé lors de l’audience en préfecture à l’occasion de la journée de grève du 26 janvier, leur inquiétude devant la pénalisation de l’action militante. Elles ont bien sûr parlé de ce cas local, ainsi que de la condamnation des militants de GoodYear ou de ce qui menace ceux d’Air France.

Communiqué de l’AFPS (Association France Palestine Solidarité)

Notre militant injustement poursuivi a été reçu aujourd’hui, accompagné de son avocat, par la déléguée du parquet pour un rappel à la loi. Des militants étaient là pour le soutenir.

Notre ami a refusé de reconnaître l’infraction puisque totalement injustifiée et sans aucun fondement, et son avocat a demandé le classement sans suite. L’affaire est donc renvoyée devant le procureur.

Nous saluons cet acte de résistance et restons mobilisés pour le soutenir et dénoncer cette tentative d’intimidation politique, ces pratiques arbitraires et cette criminalisation de la solidarité avec le peuple palestinien !
Notre appel "Non à l’arbitraire, liberté d’expression !" a réuni 116 organisations et 247 personnalités signataires ! Nous poursuivons cet appel à la solidarité et les nouvelles signatures seront les bienvenues.

Un immense merci pour tous vos soutiens !
La lutte continue pour la liberté de s’exprimer et de militer : rendez-vous demain samedi 30 janvier à 14h45 place Cadet-Roussel à Auxerre.

'