SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Dotation : mieux mais encore insuffisant !

Dotation : mieux mais encore insuffisant !

jeudi 17 décembre 2015, par SNUipp 89

Vie Syndicale

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

La répartition par académie des 3 835 postes créés dans le premier degré à la rentrée prochaine a été dévoilée par le ministère.
Celui-ci explique que ce sont d’abord des critères sociaux et les dispositifs liés à la politique d’éducation prioritaire qui ont présidé à cette répartition, ainsi que la ruralité et l’évolution démographique des territoires.
Ainsi malgré une baisse des effectifs de 1135 élèves, la Bourgogne aura une dotation de + 15 postes, soit bien mieux que les - 20 de l’an dernier.

JPEG - 122.2 ko
Postes-2016-ecoles_511439.54

Pourtant, il est bon de rappeler que 3 835 créations de postes, c’est positif pour les écoles qui vont en bénéficier mais tous les besoins ne seront pas couverts.
En effet, comme le rappelle encore l’OCDE dans son dernier rapport, le primaire souffre d’un sous-investissement qu’il est urgent de compenser sur le long terme : près de 20% de budget de moins par an et par élève que dans la moyenne des pays de l’OCDE, la marche est encore haute...

L’effort entrepris doit donc se poursuivre et s’amplifier. C’était d’ailleurs le sens du courrier envoyé le 26 novembre par le SNUipp aux parlementaires dans le cadre du vote du budget 2016.

Quoi qu’il en soit, le SNUipp-FSU demande que ces nouveaux moyens permettent de réduire la taille des classes, de reconstituer les RASED et les brigades de remplacement, pour notamment reconstruire la formation continue des enseignants (actuellement en friche) et de déployer de manière significative le « plus de maîtres que de classes » ou la scolarisation des moins de 3 ans.
Il s’agit de mesures déterminantes pour la réussite des élèves et le SNUipp89 espère que cela permettra à plus de collègues de notre département de pouvoir obtenir une permutation.

'