SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Mouvement : phase d’ajustement

Mouvement : phase d’ajustement

mardi 25 août 2015, par SNUipp 89

Vie Syndicale

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Outre les dernières nominations, l’élément important, la nouveauté (malheureuse), c’est l’embauche de contractuels pour pallier le manque de PE dans le département.

Le groupe de travail pour la phase d’ajustement s’est donc tenu aujourd’hui, sous la direction de la Secrétaire Générale et du nouvel IEN Adjoint : M JAVEY.

Les dernières nominations ont été faites. Vous avez déjà été nombreux à nous appeler et vous pourrez encore le faire demain au 03 86 46 00 01.

Des contractuels pour la première fois !

Pour la première fois, l’Yonne a embauché huit contractuels pour pallier le manque d’enseignants. Ceci malgré le nombre très important de stagiaires. Contrairement à d’autres départements, l’Yonne avait toujours pu éviter de mettre ainsi devant les élèves des personnels sans qualification.

Le niveau requis était master 1 ou master 2 et l’embauche faisait suite à un entretien.

Chacun se verra attribué un secteur où il effectuera les remplacements des décharges des directeurs de moins de 4 classes. Ils recevront une information les 2, 3 et 4 septembre et peut-être ensuite des mercredis matin.

Le SNUipp a demandé qu’une information aux directeurs leur précise les modalités de leur remplacement.

Le SNUipp qui dénonce le principe du recours à des contractuels sera au côté de ces 8 nouveaux collègues qui ne devront pas faire les frais de la situation.

Encore des postes non pourvus

Après cette phase d’ajustement, il reste encore 6 à 12 postes (en fonction des exeat) non pourvus, et plus personne pour les pourvoir !

Et ce, malgré le nombre important de stagiaires et les contractuels. C’est bien sûr la brigade de remplacement qui en fera les frais et les perspectives d’ouvertures à la rentrée pour les écoles aux situations tendues sont faibles.

Outre ces postes devant classe, il manquera également 3 enseignants G et 3 psychologues scolaires dans les RASED, ainsi que 2 PMQC (plus de maîtres que de classe). Le poste de délégué USEP est également vacant.

Beaucoup de stagiaires

Depuis deux ans, pour essayer de remédier au manque d’attractivité de l’Yonne et à la difficulté de le quitter, l’Académie de Dijon y affecte un nombre important de stagiaires. Cette année, il seront 81 auxquels il faut ajouter 9 renouvellements de scolarité et quelques prolongations.

Ils seront à mi-temps dans les écoles, soit en début, soit en fin de semaine.

À noter qu’ils sont « invités » à l’ESPE dès cette semaine, mais que leur contrat ne débutant que le 1er septembre, ce sera une semaine de bénévolat !

Ineat / Exeat

3 collègues n’ayant pas obtenu leur ineat, 6 nouvelles autorisations de départ ont été accordées sur les mêmes critères qu’en juin.

Changement dans l’équipe départementale

- M JAVEY est le nouvel IEN adjoint en remplacement de Mme CHARLIER
- M GOUEL sera IEN sur Auxerre 1
- Mme LANGLADE vient IEN sur Sens 2

Petits arrangements entre amis ?

Le SNUipp dénonce que certains PSP aient été attribués sans appel d’offre pour être donnés à des personnels n’ayant, de plus, pas la qualification requise.

Le SNUipp dénonce également une « modification » du mouvement sur « proposition de l’IEN » en dehors de tout paritarisme.

'