SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Rythmes scolaires, constat de rentrée

Rythmes scolaires, constat de rentrée

mardi 9 septembre 2014

Vie Syndicale

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Le SNUipp 89 est allé, dès la rentrée, constater la mise en place des rythmes dans un certain nombre d’écoles. Pas toutes bien sûr, on n’est pas assez nombreux !
Par un courrier électronique, nous avons consulté toutes les écoles, les invitant à nous faire remonter leurs observations, qui nous serons indispensable pour peser, comme nous le faisons depuis un an, dans le comité de suivi.

On ne reviendra pas ici sur le débat du bien-fondé ou non de cette réforme. On est dedans et bien obligé de faire avec

Certes, une rentrée entraîne toujours un peu de flottement au moment des entrées et sorties. Certes, un changement aussi important ne peut rouler au premier essai, mais...

La transition

On s’aperçoit que d’une manière générale, les temps de transition ne sont pas pensés par les concepteurs/organisateurs/décideurs. Et c’est bien là le problème ! Parce que ce qui n’apparaît que sous forme d’un trait dans un planning est en fait le moment le plus risqué et le plus complexe.

En maternelle, quand ce sont les ATSEM qui assure les NAP, les problèmes de transition ne se posent pas trop (mais beaucoup d’autres apparaissent)

En élémentaire, par conscience professionnelle et engagement citoyen personnel, les enseignants se trouvent à gérer, sur leur temps personnel, pendant au moins un quart d’heure, cette transition afin qu’aucun élève ne se retrouve à la rue.

Cette attitude est tout à notre honneur, surtout quand on rappelle que la responsabilité de l’enseignant, en élémentaire, est de ramener les élèves à la grille de l’école à l’heure de fin du temps scolaire. Ce qui arrive ensuite, sur l’espace public, étant de la responsabilité du maire.

Il convient donc de trouver, pour les mairies, un procédé qui n’impacte ni le temps dû aux élèves pour leurs apprentissages, ni le temps et la charge de travail des enseignants.

Utilisation des classes, ménage, désordre

L’utilisation des locaux scolaires pour les NAP (à laquelle nous sommes opposés) entraîne entre autres des soucis de propreté dans les classes. Vous êtes nombreux à vous plaindre de retrouver des classes sales le matin en arrivant. Même un an après l’entrée dans le dispositif, la mairie de Joigny, par exemple, n’a toujours pas réglé le problème.

Un décret (D.82-453) impose pourtant dans son article 2 : "Les locaux doivent être tenus dans un état constant de propreté et présenter les conditions d’hygiène et de salubrité nécessaires à la santé des personnes."

Si vous êtes concernés, faites une fiche dansle registre Santé Sécurité au travail et/ou alertez l’assistant de prévention à l’Inspection Académique :
- sst-cp89@ac-dijon.fr
- 03 86 72 20 34

Vous êtes également nombreux à vous plaindre du désordre dans les classes et de la disparition de fournitures.

Word - 32.5 ko
convention_utilisation_locaux_scolaires

Rappelons que le comité de suivi a édité une convention-type d’utilisation des locaux scolaires dont plusieurs paragraphe, sur nos propositions, veillent à ce que soit respecté le travail des enseignants. Comme elle n’est pas d’un accès évident sur le nouveau site de l’Inspection Académique, nous la joignons à cet article. C’est un document qui peut être modifié pour l’adapter à chaque situation. Une telle convention est obligatoire si les NAP ont lieu en même temps que du temps scolaire ce qui est le cas quand l’APC a lieu en même temps que les NAP, ne serait-ce qu’un jour par semaine. Elle est vivement conseillée dans tous les autres cas.

Qualité des NAP

On pourrait presque dire : "ça ne nous concerne pas, puisque ce n’est plus l’école". Mais les enseignants ne se désintéressent pas de ce qui arrivent à leurs élèves, surtout dans le champ de l’éducation. Depuis sa création, le SNUipp s’intéresse à toutes les questions relatives à l’éducation et fait des propositions.

Alors voilà des témoignages de collègues : "Petites créatures pour lesquelles il avait été envisagé la douceur et la sérénité d’une journée raccourcie, la beauté de la création artistique, la grâce du mouvement sportif, et qui se retrouvent assis par terre dans une cour d’école, en train de jouer au mouchoir [...]"

"Enfants devenus des effectifs, des noms sur des listes, des croix, des points, des lignes, des colonnes ..."

"Les nouveaux rythmes scolaires révèlent les inégalités existantes et permettent de les corriger" peut-on lire sur le site www.education.gouv.fr

Messages

  • Les contrats pour l’avenir sont des offres d’emplois d_aide à l_insertion destinés aux jeunes actifs
    singulièrement éloignés du contrat, en raison de
    leur défaut d’apprentissage ou de leur origine sectorielle.
    Il détient des engagements réciproques
    entre le travailleur, l_employeur et l’etat, susceptibles de
    rendre plus facile une insertion durable du jeune dans son parcours pro.

    Voir en ligne : contrat

'