SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > CHSCT > Le CHSCT, c’est pas de la blague !

Le CHSCT, c’est pas de la blague !

mardi 1er avril 2014, par Eric Apffel

CHSCT

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

C’est le 1er avril que le Comité Hygiène Sécurité et Conditions de Travail s’est réuni. Partant de presque zéro dans ce domaine, l’objet principal de nos réunions est de construire peu à peu tout le "kit" qui permettra d’agir sur les conditions d’exercice des agents.

Le "kit" de fonctionnement

PDF - 38.6 ko
registres


- les registres
- la formation des personnels pour les informer sur leurs droits en la matière et sur les procédures qui permettent au CHSCT de s’emparer des problèmes. En premier lieu, se saisir des registres et en faire des outils ordinaires.

Le CHSCT a voté (seuls les représentants des personnels votent) deux avis à ce sujet, à l’unanimité.

Pour mémoire, le CHSCT a déjà voté des avis pour renforcer le réseaux des assistants de prévention.

Publicité des travaux des CHSCT

PDF - 40.9 ko
avis pub
Publicité des travaux du CHSCT

La réglementation prévoit que les avis votés par le CHSCT soient portés à la connaissance des agents. Comme les choses se mettent en place doucement, ce n’était pas encore le cas. Nous avons donc mis aux voies un avis à ce propos pour que ces avis soient consultables sur le site de la Direction Académique et envoyés dans les établissements. En attendant que ce soit opérationnels, nous les mettons ici.

EGPA

Un deuxième sujet important a été la question des enseignements adaptés (SEGPA et EREA) d’où plusieurs informations inquiétantes nous sont remontées, témoignant d’une souffrance importante des enseignants : atteintes aux biens, agressions, sentiment d’abandon, difficulté face à une évolution des publics...

PDF - 37.3 ko
avis EGPA

Là aussi, le CHSCT a voté (toujours à l’unanimité) un avis demandant à l’administration, notamment à ses cadres chargés de l’animation des équipes (IEN, IPR) de transmettre au CHSCT quels indicateurs ils utilisent pour évaluer la difficulté du métier, quelles évolutions de l’organisation du travail ils pensent mettre en œuvre pour remédier ou comment ils comptent les construire avec les personnels, quels moyens sont déployés pour cela.

Dans la discussion, nous avons évoqué quelques pistes de travail, comme la banalisation de journée pour que les personnels puissent réfléchir sur leur métier. Le refus est catégorique au prétexte que les élèves doivent avoir 36 semaines de classe. Nous pensons qu’ils auraient tout à gagner en perdant cette journée d’école si c’est pour recevoir ensuite un enseignement mieux adapté.

Réseau PAS

Le CHSCT a reçu un compte-rendu de la réunion de bilan du réseau PAS, connu surtout pour ses cellule d’écoute, mais qui a été support des animations pédagogiques sur la gestion des conflits avec une psychologue du travail comme intervenante.

La MGEN, est partenaire du ministère avec qui elle a signé un protocole. Elle souhaite maintenant agir également en amont des problèmes et peut à ce titre devenir partenaire du CHSCT pour mener des actions de formation qu’il lui commande. Cependant, le CHSCT a regretté à travers un avis, que l’Éducation Nationale transfère ainsi une partie de ses missions. La Directrice Académique n’est évidemment pas d’accord avec cette analyse.

Visite de site

Un des moyens pour le CHSCT de connaître la réalité des écoles (et des autres établissements) ce sont les visites, prévues par les textes le régissant. Le CHSCT a programmé une première visite dans une école.

'