SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Carte scolaire : réunion du groupe de travail le 1er avril 2014

Carte scolaire : réunion du groupe de travail le 1er avril 2014

mardi 1er avril 2014, par SNUipp 89

Vie Syndicale

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Des éléments de contexte apportés par l’Inspectrice d’Académie…qui ne laissent pas augurer d’une carte scolaire ambitieuse, de la prise en compte de véritables projets d’équipe pour une implantation d’un « Plus de Maîtres que de Classe » ou d’un support « moins de 2 ans ».

- ralentissement de la baisse de la démographie scolaire malgré une perte de 95 élèves
- nouvelles orientations (TPS, PMQC) à décliner dans une dotation constante donc soumises le plus souvent à une ouverture pour une fermeture
- P/E plus favorable que la moyenne d’académies identiques (150 postes seraient rendus s’il y avait alignement)
- travail à mener dans notre département (75% d’écoles de 3 ou 4 classes) sur les réseaux d’école et les RPI concentrés

Le décor est planté !

Attention : ces données restent des propositions. Elles deviendront définitives ou non lors de la réunion des prochaines instances : CTSD le lundi 7 avril à 14h, CDEN le jeudi 10 avril à 9h.

Les fermetures :

-  23 fermetures dont 2 compensées par des PMQC
-  9 fermetures conditionnelles dont 1 compensée par 1 PMQC

Les ouvertures :

-  2 ouvertures
-  6 ouvertures conditionnelles (dont 3 soumises à des problèmes de locaux)

Plus de Maîtres Que de Classes :

-  2 créations de postes répartis en 4 ½ temps
-  2 postes en compensation
-  1 poste en éventuelle création

Scolarisation des 2 ans :

-  3 en compensation
-  1 création
-  1 création à l’étude

Le SNUipp a apporté tous les éléments dont il disposait pour que la future carte scolaire colle au mieux aux réalités du terrain. Et si ces propositions demeuraient en l’état (ratio ouvertures/fermetures), il faudra fortement s’interroger sur le confortable matelas que se réserve l’Inspectrice d’Académie.
(Merci aux écoles qui nous ont transmis ces éléments.)

N’hésitez pas à nous faire parvenir de nouveaux arguments à faire valoir lors de la réunion des prochaines instances.

Autres mesures :

Besoins en décharge :
-  Direction : application du nouveau protocole et moratoire d’une année supplémentaire pour les écoles ayant subi une fermeture l’an dernier
-  Arrivées de 5 nouveaux PEMF
-  Fusions d’écoles

Création d’1/2 poste d’assistant de prévention

'