SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > CTSD du 23 janvier 2014

CTSD du 23 janvier 2014

jeudi 23 janvier 2014, par SNUipp 89

Vie Syndicale

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Si ce CTSD (comité technique spécial départemental) portait uniquement sur les moyens alloués aux collèges, le SNUipp-FSU a tenu à faire une déclaration préalable concernant le 1er degré.

[…] Les opérations de carte scolaire dans le 1er degré sont repoussées pour des raisons électoralistes après le 30 mars, ce qui aura des conséquences sur l’organisation des écoles avec une affectation des personnels perturbée. La FSU dénonce fermement ce report.
Suite à ce report, des questions se posent :
- quand aurons-nous les documents préparatoires afin que les délégués du personnel puissent faire leur travail ?
- quand aura lieu le groupe de travail avec les inspecteurs de circonscription ?
- quand auront lieu les CTSD et CDEN ?

Toujours en lien avec la carte scolaire du 1er degré, concernant de nouvelles implantations du dispositif « Plus de maîtres que de classes », les écoles nous alertent sur le fait que chaque nouvelle implantation, que proposent en ce moment les IEN, serait liée à une fermeture de classe. Pour la FSU, c’est là un dévoiement du dispositif ministériel et si cela s’avérait exact, la FSU de l’Yonne dénoncera ce procédé totalement inacceptable par un courrier au ministre et à son chef de cabinet.
Certains IEN vont déjà jusqu’à signifier aux directeurs concernés par ce dispositif qu’ils verront même leur quotité de décharge diminuer suite à ce chantage.
La FSU estime que le dispositif PMQC doit être un réel bénéfice pour les apprentissages des élèves et une amélioration des conditions d’enseignement des directeurs et des adjoints. Pas l’inverse !

Concernant le dernier CHS-CT du 7 janvier.
Vous avez soumis l’idée d’envoyer un courrier aux écoles les mettant en garde contre la pratique dans certaines conditions d’activités en hauteur semblable à l’accrobranche.
Le PV de cette réunion dit : « Le CHSCT est d’accord pour que la directrice fasse un courrier pour alerter les enseignants sur les parcours acrobatiques en hauteur. »
Les membres du CHSCT pensaient donc qu’un projet de courrier leur serait soumis.
Mais en fait ce courrier, pourtant au nom du CHS-CT89 alors que nous n’avons pas pu en étudier le contenu, a déjà été envoyé aux écoles.
Dans l’état, nous vous informons que ce courrier, tant sur la forme que sur le fond, n’a pas l’aval du CHSCT et nous le ferons savoir aux enseignants.
Par ailleurs, les membres du même CHSCT sont toujours en attente des décharges auxquelles ils ont droit et qui sont indispensables au vu de la quantité de travail.
Quand ces décharges seront-elles accordées ? [...]

Réponses de l’Inspectrice d’Académie :

Sur le report du CTSD 1er degré :

Les opérations ont été décalées par décision ministérielle. L’urgence était de fixer la date du CDEN qui se tiendra le 10 avril. Les dates des autres instances en découleront. Mais il n’y aura pas de report trop tardif pour éviter de grandes répercussions sur le mouvement. L’ouverture du serveur sera réduite. Elle pourra éventuellement être reculée mais de très peu.

Sur le Plus de Maîtres Que de Classes :

Leur implantation est pensée au regard des publics accueillis, notamment en éducation prioritaire.

Dans l’invitation au comité national de suivi du dispositif PMQC, en date du 22 janvier, adressée au SNUipp-FSU, il y est précisé que ce comité a pour mission "le suivi et l’accompagnement du déploiement qualitatif du dispositif : repérage des projets et des organisations pédagogiques inovantes, articulation avec d’autres dispositifs d’aide, recensement des besoins de formation des formations[...] Modalités dévaluation de l’efficience du dispositif. [...]" Le comité se réunissant le 31 janvier, nous y porterons nos inquiétudes quant à un possible chantage de PQMC contre une fermeture de classe.

Affaire à suivre de près !

Sur l’impact sur le temps de décharge du directeur en cas d’ouverture de PMQC et fermeture de classe :
Les décharges de direction sont liées au nombre de classes et non au nombre de postes implantés dans l’école. Mais il sera procédé au cas par cas dans la mesure ou le temps de décharge de direction sera augmentée dans un avenir proche. Il ne serait donc pas logique de le réduire cette année pour l’augmenter l’an prochain. A suivre...

Sur la carte scolaire :

L’administration en est au stade du recueil d’information en concertation avec les maires en s’appuyant sur les données transmises. La future carte scolaire sera ensuite affinée.

Sur le CHS-CT :

Le courrier concernant les parcours acrobatiques en hauteur aurait du être soumis au moins au secrétaire du CHS-CT.
Concernant le temps de décharge de ses membres ; Rien n’est encore décidé.

'