SNUipp 89

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC

Accueil > Le métier > Direction > Arc-en-Ciel

Arc-en-Ciel

mardi 21 mai 2013

Direction

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Aide aux directeurs ou outil pour l’administration ?

« Sa finalité est d’apporter une aide à chaque directeur pour la conduite pédagogique de son école » nous dit la Directrice Académique dans un courrier adressé à tous les directeurs le 9 avril dernier.
Les directeurs un peu anciens se souviennent sans doute de la mise en œuvre de Base élèves en 2008.
Voilà ce que disait la brochure officielle du ministère : « L’application Base Elèves Premier Degré a été conçue pour venir en aide aux directeurs dans leurs tâches quotidiennes ».

BE1D a surtout fait perdre beaucoup de temps (bugs incessants les 3 premières années, logique du logiciel échappant à nombre de directeurs, et maintenant, transfert de tâches du collège avec Affelnet).

Aujourd’hui, Arc en Ciel, l’outil indispensable à la gestion pédagogique arrive dans nos écoles.
Le courrier de la DASEN ajoute : « Après une première phase expérimentale, et grâce à leurs remarques, ce questionnaire en ligne a été amélioré et simplifié au sein de l’application numérique « Arc en ciel » qui est maintenant opérationnelle et qui doit être étendue à l’ensemble de l’académie.
Vous pouvez dès aujourd’hui y accéder à l’adresse suivante… »
Opérationnelle, avez-vous essayé de vous connecter ?
Jusqu’aux vacances de printemps, impossible de se connecter.
Jusqu’à la semaine dernière, seule l’aide en ligne était accessible.
Depuis cette semaine, on peut accéder aux données… de l’année 2010-2011 mais toujours pas entrer de données Voilà pour la fiabilité.

Pour ce qui est du contenu, les statistiques concernant le public scolaire (E/C, maintiens, retards, avance) sont limitées à l’école sans possibilité de se situer par rapport à la circonscription ou la France.

Dans la mesure où, à la date du 10 mai, on n’a toujours pas accès aux 147 questions à renseigner, nous ne pouvons pas préjuger du temps que chacun passera pour renseigner le fichier.

En guise de conclusion provisoire

Il n’y a pas d’obligation à remplir ce fichier, même si la tournure très alambiquée du courrier de la DASEN pourrait le laisser penser (relisez bien le courrier).
Que chacun se fasse donc sa propre opinion.
Nous vous invitons à vous connecter (quand ce sera possible) pour explorer cette base. Si cet outil vous semble utile, expérimentez-le, dans le cas contraire, ne le remplissez pas.
Et surtout, en cas de « pression amicale », contactez le syndicat.

'