SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Permutations 2013

Permutations 2013

mardi 12 mars 2013, par SNUipp 89

Vie Syndicale

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Les résultats des permutations 2013 sont tombés ce lundi.

Alors qu’il y avait 190 dossiers présentés dans notre département, seuls 17 collègues obtiennent satisfaction. Ce résultats marquent un net recul sur les années antérieures et même en ce qui concerne les demandes dans le cadre des rapprochements de conjoints.

De plus, alors qu’il y avait 70 dossiers pour la Côte d’Or, PERSONNE ne part pour ce département, pas même les collègues reconnus travailleurs handicapés. La Côte d’Or enregistre pourtant 35 entrées avec des barèmes inférieurs à ceux des collègues de notre département du fait du manque d’attractivité de l’Yonne. Nos collègues se trouvent donc bloqués, pour certains depuis 7 ou 8 années et ces années de séparation parfois avec 2 ou 3 enfants ne leur permet pas d’obtenir satisfaction.

En juin aura lieu la phase des exeats/ineats et nous veillerons à ce que
des améliorations soient apportées à quelques collègues dans la mesure
où la situation actuelle est, en tous points, inadmissible.

La circulaire relative à la phase des exeats/ineats sera prochainement
mise en ligne sur le site de l’Inspection Académique avec l’imprimé à
joindre.

Word - 30 ko
Demande INEAT EXEAT-exemple de courriers

Vous trouverez aussi sur le site du SNUipp des lettres-type pour
participer à ces opérations de mouvement.

La circulaire relative aux demandes de temps partiels sur autorisation
sera aussi prochainement mise en ligne sur le site de l’Inspection
Académique.

Pensez à nous envoyer copie de toutes ces demandes.


Statistiques départs du département de l’Yonne

17 départs

001 AIN - 1 départ(s), barème minimum=378

045 LOIRET -2 départ(s), barème minimum=314

058 NIEVRE - 1 départ(s), barème minimum=591

069 RHONE - 2 départ(s), barème minimum=531

071 SAONE-ET-LOIRE - 3 départ(s), barème minimum=646

075 PARIS - 2 départ(s), barème minimum=103

077 SEINE-ET-MARNE - 1 départ(s), barème minimum=41

080 SOMME - 1 départ(s), barème minimum=239

091 ESSONNE - 2 départ(s), barème minimum=26

973 GUYANE - 2 départ(s), barème minimum=67


Statistiques entrées dans le département de l’Yonne

29 entrées

010 AUBE - 3 entrée(s), barème minimum=26

021 COTE D OR - 2 entrée(s), barème minimum=28

028 EURE-ET-LOIR = 1 entrée(s), barème minimum=26

045 LOIRET = 1 entrée(s), barème minimum=55

047 LOT-ET-GARONNE - 1 entrée(s), barème minimum=41

051 MARNE - 1 entrée(s), barème minimum=127

052 HAUTE-MARNE - 1 entrée(s), barème minimum=26

071 SAONE-ET-LOIRE - 1 entrée(s), barème minimum=276

075 PARIS - 1 entrée(s), barème minimum=85

076 SEINE MARITIME - 1 entrée(s), barème minimum=385

077 SEINE-ET-MARNE - 6 entrée(s), barème minimum=26

091 ESSONNE - 3 entrée(s), barème minimum=26

092 HAUTS-DE-SEINE -1 entrée(s), barème minimum=87

093 SEINE-SAINT-DENIS - 2 entrée(s), barème minimum=376

094 VAL-DE-MARNE - 1 entrée(s), barème minimum=62

095 VAL-D OISE - 1 entrée(s), barème minimum=229

973 GUYANE - 2 entrée(s), barème minimum=47


Courrier du secrétaire général du SNUipp à Vincent Peillon

PDF - 44.1 ko
Le SNUipp interpelle le ministre

Messages

  • Bonjour,
    moi aussi, je suis abattue par les résultats, plus d’espoir ! Comment tenir en essuyant les refus année après année... J’aimerai savoir quand est-ce que nous aurons la transparence sur les mutations ? Y a-t-il eu des départs pour l’Aube ? J’avais beaucoup d’espoir avec mes 690 points environ...
    Syndicalement vôtre

  • Je souhaite sincèrement bon courage aux nombreux collègues qui sont dans ces situations intenables !

  • Comment accepter une telle situation ??? Comment est-il possible que des deuxièmes vœux passent devant des premiers vœux ? Deux ans qu’on me fait le même coup(barême trop petit les années précédentes), l’an dernier 2 personnes partent dans le 71, j’étais 3ième sur la liste !!! Cette année, la première part, je suis deuxième, et deux personnes ayant le 71 en deuxième vœux me passe devant !!! Dur dur d’encaisser !!! Je trouve ça inhumain de condamner les personnels autant d’années...

  • 4ème demande de mutation, 4ème refus, aucun échange entre le 89 et le département que je demande depuis au moins 5 ans, si le logiciel qui gère les mutations n’est pas remis à plat, je n’enseignerai sans doute plus jamais...

    Le problème n’est pas un problème de barème puisque des gens quittent l’Yonne sans priorités légales alors que des priorités légales restent bloquées plusieurs années. Il faut jouer sur l’attractivité des départements et les calibrages.

    L’EN nous pousse gentiment vers la porte de sortie, et oui, ça coûte bien moins cher de recruter (sans parler des LC ou des vacataires...) que de muter du personnel formé.

    ECONOMIE QUAND TU NOUS TIENS...
    LES MUTATIONS, LA NOUVELLE MACHINE A DEMISSIONNER DE L’EN !
    QUE FONT LES SYNDICATS ?

'