SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Projet de carte scolaire : ne pas se laisser tromper !

Projet de carte scolaire : ne pas se laisser tromper !

dimanche 20 janvier 2013, par SNUipp 89

Vie Syndicale

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Jeudi 17 janvier, en groupe de travail, la DASEN a fait des propositions de réorganisation pour la rentrée prochaine.

Priorités semblent données au "Plus de maîtres que de classes" et à la scolarisation des 2 ans. Pourtant, après étude approfondie du document distribué, quelques éléments que nous tenons à porter à votre connaissance :
- pour ouvrir un postes de Maîtres supplémentaire, on ferme d’abord une classe dans l’école.
- pour ouvrir une classe pour la scolarisation des 2 ans, on procède de même (sauf pour 3 propositions...).

Prenons l’exemple de l’école primaire Marcel Pagnol de Migennes, école de 15 classes où sont prévues 2 fermetures (1 en élémentaire et 1 en maternelle) pour mettre en place un maître surnuméraire et une classe de 2 ans. Pour nous, ces choix ne vont pas dans le sens de l’intérêt des élèves et ne respectent pas la recherche de soutien aux équipes engagées dans des projets préconisée dans le texte ministériel.

Disons-le clairement : ce troc administratif entre supports ne constitue en rien un vrai projet départemental pour les écoles ciblées.

En plus des propositions autour de ces priorités nationales, on trouve aussi :
- 23 fermetures de classes et 3,5 hors classe qui aboutissent à la fermeture de 2 écoles rurales isolées et à la création de 4 à 5 classes uniques.
- 7 ouvertures de classes en attente de confirmation d’effectifs ou de locaux disponibles.

Les écoles, les élèves, les parents et les enseignants sont fondés à attendre un VRAI PROJET DEPARTEMENTAL pour la réussite de tous et les propositions actuelles ne vont pas dans ce sens.

Ainsi, et même si le SNUipp défend de longue date autant le "Plus de maîtres que de classes" que la scolarisation des 2 ans, nous ne pouvons pas valider ces propositions de carte scolaire en l’état. Nous interviendrons lors du CT du mardi 22 janvier pour faire changer la donne !

C’est pourquoi nous vous attendons nombreux MERCREDI 23 à partir de 14H au SNUipp 2 avenue Courbet à Auxerre pour une assemblée générale des syndiqués suivie d’un rassemblement à 16H dans la cour de l’Inspection.

'