SNUipp-FSU 89

Syndicat National Unitaire des Instituteurs PEGC et Professeurs des écoles

Accueil > Le SNUipp-FSU > Vie Syndicale > Encore une bonne résolution : Repenser l’autorité

Encore une bonne résolution : Repenser l’autorité

lundi 15 août 2011, par SNUipp 89

Vie Syndicale

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Elles sont exposées dans l’ouvrage du Collectif "Changer de cap", un groupe qui réunit des personnalités comme Edgar Morin, Jacques Nimier, Armen Tarpinian, Marie-Françoise Bonicel, André Giordan, Claire Héber-Suffrin, Bruno Mattéi ou Edith Tartar-Goddet..

Pour l’éducation psycho-sociale. Pour "donner toute sa chance à l’école", le collectif nous invite à une profonde évolution mentale et à une remise à plat éthique des structures mentales de l’Ecole. "C’est en réalité la contradiction entre les valeurs républicaines invoquées par l’école et les valeurs réellement transmises qui surdétermine les impasses dont elle ne parvient pas à sortir", écrit le Collectif. D’où l’invitation à "repenser la réussite scolaire et sociale à l’aune de la réussite humaine" et à développer à l’école une "formation humanisante". Les treize propositions du collectif tournent autour d’une réforme de la formation des enseignants qui inclue "leur connaissance des attitudes éducatives qui stimulent le désir d’apprendre et de comprendre". Cela implique de repenser l’autorité, de changer le rapport à l’erreur, de transformer l’évaluation.

Réinterroger ses valeurs. Soutenu par Edgar Morin, le collectif a une vision anthropologique, globalisante et civilisatrice de l’éducation. Des dimensions dont l’école réelle n’abuse pas. Alors oui, s’il est question de questionner valeurs et pratiques, emportons ce petit livre, presque un manifeste, dans nos "bonnes résolutions" de rentrée.

Collectif Ecole : changer de cap, Donner toute sa chance à l’école. Treize transformations nécessaires et possibles, Chronique sociale, Paris 2011, 92 p.

Présentation

'