SNUipp 89

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC

  • CAPD du jeudi 29 juin

    3 juillet , par Nadine Lenoir, SNUipp 89

    Malgré les réorganisations du calendrier des instances de cette fin d’année, cette CAPD a été maintenue car il fallait, pour respecter les textes, valider les intégrations dans le corps de la Hors Classe avant le 30 juin.
    HORS CLASSE 65 collègues seront donc intégrés au 1er septembre (ce qui représente 5,5% des intégrables) sur la base du barème des années antérieures soit 2X l’échelon + la note + les éventuels points de bonification (directeur, REP...). Les circulaires qui permettront les calculs (...)


  • Mise en place du mouvement : un week-end bien compliqué pour beaucoup de collègues

    2 juillet , par SNUipp 89

    Vendredi soir, 16 heures, les collègues non affectés après la 1ère phase, ont reçu la liste des postes pour la mise en place. Une liste pour les supports à temps plein et une liste pour les supports à temps partiel avec une note leur expliquant qu’ils devaient avoir formulé leurs vœux avant lundi 3 juillet, 7H30. Donc aucune possibilité pour contacter les écoles, peu de temps pour réfléchir à son organisation pour la rentrée, peu de possibilités de poser des questions sur les supports. De nombreux (...)


  • Température, ça chauffe trop !

    Jusqu’où peut-on travailler sans danger ?

    20 juin , par Eric Apffel

    Au-delà de 30°C pour une activité sédentaire, et 28°C pour un travail nécessitant une activité physique, la chaleur peut constituer un risque pour les salariés.
    Le travail par fortes chaleurs et notamment au-dessus de 33 °C présente des dangers.
    Enseignants, et sans doute encore plus nos élèves, surtout petits, souffrent de la canicule actuelle. À partir de quand se met-on en danger réellement ? L’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité), la CNAMTS (Caisse Nationale d’Assurance Maladie des (...)


  • Conseil Supérieur de l’Éducation du 8 juin 2017 : qui a voté quoi sur les rythmes ?

    13 juin , par SNUipp 89

    La réforme des rythmes scolaires s’est faite sans les enseignant-es. Elle a déstabilisé les écoles et dégradé les conditions d’enseignement.
    Depuis 2013, le SNUipp-FSU a constamment porté la nécessité d’une remise à plat du décret « Peillon », parce qu’il imposait de manière uniforme la semaine de 4,5 jours à toutes les écoles. Parce qu’il donnait trop de poids aux collectivités locales.
    Au Conseil Supérieur de l’Éducation du 8 juin 2017, un nouveau décret a été présenté : ce texte permet, « sous conditions », (...)


  • Réforme des rythmes : calendrier et incidences sur la 2ème phase du mouvement.

    La DASEN nous a informés aujourd’hui du calendrier à respecter pour les communes choisissant de modifier l’organisation des rythmes scolaires à la rentrée 2017.

    9 juin , par Marianne Grignon

    Les conseils d’école devront se réunir avant le 20 juin.
    Les demandes seront examinées au CDEN du 29 juin au matin, puis la DASEN prendra sa décision.
    L’incertitude actuelle sur les horaires de nombreuses écoles, bloque l’administration dans l’organisation de la deuxième phase du mouvement (montage des postes fractionnés, quotité de décharge, temps partiel…).
    La liste des postes ne sera donc publiée que le 30 juin.
    Attention, les collègues devront transmettre leurs vœux entre le 30 juin et le 2 (...)


  • Changer de rythme ? Donnez votre avis

    23 mai , par SNUipp 89

    Suite aux propos tenus lors de la campagne présidentielle et à la mise en place du nouveau gouvernement, deux sujets s’imposent actuellement dans les cours de récréation, dans les salles des maîtres et devant les grilles des écoles : les rythmes scolaires et le dédoublement des classes de CP et de CE1 en REP et REP+. Pour ce dernier sujet, voir l’article sur notre site : Maintien du dispositif Plus de maîtres que de classes
    A propos des rythmes et de la question d’un retour éventuel à 4 jours de (...)


  • CAPD du jeudi 18 mai 2017

    18 mai , par SNUipp 89

    Vous pouvez retrouver la déclaration préalable du SNUipp-FSU ici. Nous y dénonçons notamment • Le recours à l’organisme privé IVOLVE pour assurer les animations pédagogiques. • Les projets ministériels qui circulent depuis la campagne et qui inquiètent fortement le SNUipp-FSU.
    Mouvement 605 collègues ont participé dont 310 qui étaient obligés car non titulaires d’un poste à titre définitif, entrants dans notre département ou sortants de l’ESPE. 102 avec une bonification dont 26 pour une mesure de carte (...)


  • Conseil National du SNUipp-FSU

    10 et 11 mai 2017

    17 mai , par Johann Goût, Nina PALACIO

    Le conseil syndical du SNUipp-FSU 89 s’est tenu le jeudi 4 mai à Auxerre. Il s’agissait du dernier CS de l’année 2016-2017. Il précédait le conseil national des 10 et 11 mai qui s’est réuni à Paris. Pour rappel : tout syndiqué peut venir aux conseils syndicaux afin de faire entendre sa voix. C’est la parole des syndiqués qui construit l’action du snuipp, au niveau départemental comme national. Les 2 délégués au conseil national pour représenter les décisions du conseil syndical du snuipp89 étaient Johann (...)


  • Le dispositif "Plus de maîtres que de classes"...

    16 mai , par SNUipp 89

    Le dispositif "Plus de maîtres que de classes" est remis en cause par le nouveau président de la République qui souhaite redéployer ces moyens pour dédoubler les classes de CP en zone d’éducation prioritaire. Ce dispositif a été initié et défendu par le SNUipp-FSU. Mis en place depuis 2013, les premières études des chercheurs tendent à prouver que ce dispositif est particulièrement efficient pour une prise en charge différente des élèves, un autre regard sur la difficulté scolaire au sein de l’école, et (...)


  • Groupe de travail Mouvement du 5 mai : Compte-rendu

    9 mai , par SNUipp 89

    Un groupe de travail préparatoire au mouvement a eu lieu ce vendredi 5 mai. Il a permis de vérifier les barèmes des collègues.
    631 collègues ont participé au mouvement, dont 321 à titre définitif sur leur poste. Comme les années précédentes, des collègues ont envoyé leur accusé de réception en retard. 14 ont bénéficié d’un délai supplémentaire mais sans prise en compte de leurs bonifications et 19 n’ont pas renvoyé après la nouvelle date butoir. Leur participation a été annulée.
    7 collègues ont formulé une (...)


|

'